Sommaire
Article publié le 06/01/2021 à 01:00 | Lu 1110 fois

Madiran Crouzeilles-Côte Abeilles 2016 : toute la chaleur du sud-ouest




Disons le franchement, longtemps, le Madiran a eu une réputation de vin de soleil, lourd, épais et qui pouvait laisser quelques traces après un déjeuner trop riche. Dans ce sud-ouest dont la réputation de bonne bouffe est solidement établie, le soin apporté au vin ne semblait pas une priorité. Un virage radical a été pris et les vins de cette région ont désormais intégré la notion de qualité dans leur production.


Comme c’est devenu presque un passage obligé, ce sont les caves coopératives qui ont fait le meilleur travail afin de rehausser l’image de ces vins régionaux.
 
En l’occurrence, pour ce Madiran, c’est le syndicat des viticulteurs de Madiran qui, au travers de la Cave de Crouseilles, redonne naissance à un très joli Crouzeilles-Côte Abeilles 2016.
 
Bénéficiant de l’appellation AOC Madiran depuis 1952, ce millésime 2016 abandonne la bouteille bordelaise pour une bourguignonne qui est un rappel aux premières productions des années cinquante et qui convient parfaitement à ce vin élégant. 
 
On retrouve une robe couleur de cerise, presque cassis, caractéristique du Madiran. Une intensité qui se dégage dans un nez profond et complexe aux notes de mûres et de cassis. En bouche, le cassis se laisse deviner immédiatement pour laisser la place à une richesse intense de petits fruits avec une belle longueur.
 
Un vin robuste et élégant qui conviendra parfaitement à un magret de canard grillé, à un cassoulet ou à un confit d’oie.
 
Le Madiran Crouzeilles-Côte Abeilles est disponible chez les cavistes au prix de 25 euros.
 
Joël Chassaing-Cuvillier




Dans la même rubrique
< >