Sommaire
Article publié le 03/03/2017 à 01:00 | Lu 947 fois

Smart fortwo electric drive : pure citadine

Voiture citadine par excellence, la Smart fortwo est disponible depuis 2009 dans une version électrique. Aujourd’hui, c’est sur la base de la troisième génération du modèle né en 2014 que Smart inscrit à son catalogue une nouvelle version électrique de ce modèle.


Baptisée Electric Drive, cette nouvelle Smart, destinée à une clientèle des villes habituée à des parcours de petite distance, reste toujours tributaire de l’autonomie de ses batteries. Le fil à la patte virtuel est toujours bien présent. Toujours fabriquée à Hambach en France, la Smart est véritablement une voiture française.
 
En effet outre son lieu de production, la nouvelle Smart dispose d’un châssis extrapolé de la nouvelle Renault Twingo tandis que son moteur électrique à courant triphasé dérive de celui de la Renault Zoé dans une version plus réduite. Un changement qui permet un gain de 5kW par rapport à la génération précédente tandis que sa batterie plafonne à 17,6 kWh.
 
Si ces gains peuvent sembler réduits, Smart a néanmoins considérablement diminué les temps de charge des trois batteries. En effet, sur une prise classique on passe de 7h à 5h pour recharger ses batteries tandis qu’avec la Wall Box on passe de 5h30 à 3h30. Une charge rapide limitée à 80% peut être également réalisée en 45 mn. 

Au volant, cette nouvelle Smart Electric Drive offre un comportement qui correspond totalement à son usage urbain et périurbain. La combinaison de son châssis issu de chez Renault et le poids des 160 kilos de batteries implantées en position basse sous les sièges, offre un comportement dynamique et sûr à la fois.
 
Les bretelles de périphériques comme les ronds-points se passent en toute sécurité, la voiture parfaitement collée au sol et sans aucune appréhension. Précisons que la vitesse maximum de la Smart est bridée à 130km/h. On note également le rayon de braquage ultra court (6,95m) qui permet de faire un demi-tour sur place dans une petite rue sans à avoir à faire de nombreuses manœuvres fastidieuses.
 
Si cette Smart se conduit comme un véritable kart, ses accélérations au démarrage d’un feu rouge sont remarquables, elle en a également la suspension. En effet, afin de supporter les 160 kilos de batteries, les suspensions ont été adaptées à cette charge supplémentaire, mais cela se fait au détriment du confort notamment sur des rues pavées. 

Cela s’atténue rapidement dès que l’on roule sur une route bien goudronnée. Hormis l’indicateur de charge et de consommation situé dans un petit compteur à gauche du conducteur, l’habitacle de cette Smart électrique est absolument identique au modèle thermique. Donnée pour 160 km d’autonomie selon le  constructeur, il faudra réellement compter sur une capacité d’une centaine de kilomètres si l’on conduit normalement et non en regardant en permanence l’indicateur de charge qui descend très vite.
 
Quant aux batteries fabriquées chez Accumotive, une filiale de Daimler, elles bénéficient d’une garantie de 8 ans ou 100 000 km. Pure citadine, la Smart électrique offre l’avantage de ne pas dépendre des différentes interdictions de circulation grâce à son absence d’émission polluante et peut également se garer gratuitement sur les places réservées aux véhicules électriques dans de nombreux parkings.
 
A Roissy CDG de plus en plus d’emplacements sont également consacrés aux véhicules électriques. En revanche un aller et retour jusqu’à Roissy demandera une batterie chargée si l’on vient d’une banlieue lointaine. Quant au tarif  de 21 940 euros, il n’est pas négligeable dans la mesure où il s’agit d’une stricte deux places. Si les entreprises sont encouragées par des exonérations de taxe pour l’achat de ce type de véhicules, un particulier qui ne peut avoir qu’une seule voiture devra avoir une véritable motivation écologique pour un tel investissement…
 
Joël Chassaing-Cuvillier

​La Smart electric drive en quelques chiffres

Moteur synchrone triphasé à excitation externe ¬  batterie lithium-ion¬ 17,6 kW/h – 81 ch – 160  Nm
 
Dimensions : 269,5 x 166,3 x 155,5 cm, empattement : 249,4 cm – Poids : 1200 kg
 
Pneumatiques 165/55 R15 à l’avant et 185/60 R15 à l’arrière
 
Vitesse : 130 km/h – Accélération de 0 à 100 km/h : 11,5 s - autonomie théorique 155 km/h
 
Émissions de CO2 : 0 gr/km
 
Prix : dès 21.940 euros