Sommaire
Article publié le 23/02/2021 à 09:27 | Lu 6820 fois

Cédric O : les grands axes de sa stratégie pour l'inclusion numérique de tous




Dans une récente interview accordée au site Internet Unis-Cité, Cédric O, le secrétaire d’État chargé de la Transition numérique rappelle qu’il mobilise actuellement une enveloppe numérique de 250 millions d’euros pour l’inclusion numérique de tous, et donc, des ainés et de leurs aidants souvent laissés sur le bas-côté de l’Internet.


Dans un monde de plus en plus connecté (même certaines administrations seront à terme, uniquement accessibles en ligne) il est primordial que tout le monde puisse savoir ce servir d’un ordinateur, d’une tablette, d’un smartphone et d’Internet.
 
Or, de nombreuses études indiquent que les personnes âgées restent encore trop souvent sur le bord de la route numérique (les jeunes retraités sont tout de même mieux lotis et sont plus à l’aise avec l’informatique, l’ayant souvent utilisée auparavant dans leur métier).
 
Toujours est-il qu’il convient de favoriser l’inclusion numérique de tous par tous les moyens possibles… « Nous portons un coup d’accélérateur sans précédent à cette stratégie de l’inclusion numérique de tous les Français grâce au plan France Relance. Nous mobilisons en effet une enveloppe inédite de 250 millions d’euros. Pour mémoire, le budget de l’inclusion numérique en 2017 était de 350 000 euros » indique Cédric O dans cette interview.
 
Il s’agit dans un premier de former les Français qui le peuvent et qui le veulent aux usages du numérique ; pour ce faire, 4.000 « Conseillers numériques France Services » seront embauchés. Ils organiseront des ateliers d’initiation et de perfectionnement sur le terrain autour des besoins quotidiens : échanger avec ses proches, protéger ses données, acheter ou vendre un objet sur Internet, vérifier les informations qu’on reçoit, etc.
 
« Accompagner quelqu’un vers l’autonomie numérique, ça ne s’improvise pas. C’est un vrai métier. Nous doublons donc les effectifs et professionnalisons ce secteur pour offrir un accompagnement de qualité au plus près des Français, dans tous les territoires » précise encore Cédric O.
 
En complément de cette initiative, le secrétariat d’Etat va lancer un programme d’équipement des structures de proximité qui réalisent déjà ou souhaitent réaliser des activités d’accompagnement au numérique, telles que les bibliothèques, les centres sociaux, les mairies, les tiers-lieux, les associations. Avec de surcroit, des « kits d’inclusion numérique accessibles et attractifs », en partenariat avec des designers.

Lire aussi : La Cnav lutte contre l'illectronisme des retraités  

Quid des Français (souvent les très âgés) qui peuvent pas être autonomes dans l’utilisation d’Internet ? A ce sujet, Cédric O précise que l’outil Aidants Connect permettra de réaliser des démarches administratives à la place de l’usager en toute sécurité. « Nous mettons ainsi fin au système D (carnets avec des mots de passe) qui prévalait encore trop souvent » souligne le secrétaire d’Etat.
 
Le plan de relance s’appuiera également sur le bon déploiement du pass numérique, coupon (sorte de ticket restaurant du numérique) donnant un droit à la formation au numérique, dans un lieu référencé et de qualité à proximité de chez soi.
 
En parallèle, dans le cadre particulier de la crise sanitaire qui a exacerbé les fractures, nous avons mis en place un numéro de téléphone « Solidarité Numérique » – 01 70 772 372, pour apporter au quotidien des réponses aux problématiques numériques des citoyens.





Dans la même rubrique
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 00:00 Ordimemo : lancement de l'application ensō

Mardi 21 Septembre 2021 - 01:00 Senior : quelle box Internet choisir ?