Sommaire
Article publié le 18/06/2020 à 08:31 | Lu 2432 fois

La Cnav contre l'illectronisme des retraités




Afin de soutenir l’émergence d’une offre d’accompagnement au numérique adaptée aux retraités, l’Assurance retraite a lancé en 2019 un appel à projets national pour proposer, de manière partenariale, des actions, services et ateliers partout en France. Les caisses régionales ontretenu 171 projets.


Dans un monde de plus en plus connecté (même certaines administrations seront à terme, uniquement accessibles en ligne) il est primordial que tout le monde puisse savoir ce servir d’un ordinateur, d’une tablette, d’un smartphone et d’Internet.
 
Or, de nombreuses études indiquent que les personnes âgées restent encore trop souvent sur le bord de la route numérique (les jeunes retraités sont tout de même mieux lotis et sont plus à l’aise avec l’informatique, l’ayant souvent utilisée auparavant dans leur métier).
 
Toujours est-il qu’il convient de favoriser l’inclusion numérique de tous par tous les moyens possibles…
 
A ce titre, l’Assurance retraite a réalisé un état des lieux en 2018. « Avec des résultats probants : grâce à la mobilisation des caisses régionales, près de 10.000 retraités ont bénéficié d’un accompagnement dans le cadre d’ateliers collectifs sur la thématique de l’inclusion numérique cette année-là » assure le communiqué de presse.
 
Et l’organisme de retraite de poursuivre : « le maillage partenarial et territorial par ailleurs mis en place par chaque caisse a permis de repérer les retraités en difficulté et de les orienter vers les dispositifs proposés, dont la modalité collective a été plébiscitée ».
 
À partir de ces enseignements, un appel à projets national sur l’inclusion numérique a été lancé en
septembre 2019 avec pour objectif de favoriser l’accès aux nouveaux modes de communication en
ligne, et aux services utiles pour la vie quotidienne et les loisirs, favorisant ainsi le lien social et
l’ouverture sur le monde, mais aussi l’accès aux droits des retraités autonomes (GIR 5, 6 et non girés).
 
Pour soutenir et nourrir l’action en faveur de l’inclusion numérique des seniors, l’Assurance retraite a travaillé avec l’association WeTechCare* sur une étude permettant de couvrir les différentes étapes d’un parcours d’accompagnement des seniors à l’usage du numérique.
 
Les principaux enseignements de cette étude :
• Jusqu’à 75 ans, la fracture numérique semble plus sociale que générationnelle : la motivation est
la clé pour engager les retraités, et celle-ci passe le plus souvent par le lien social.
• Un écosystème doit se mettre en place pour les engager vers le numérique, grâce à des relais et
des acteurs spécifiques.
 
*WeTechCare est une start-up qui accompagne les structures de terrain de l’inclusion numérique. Ainsi, elle facilite l’information, la mise en action et l’animation de communautés d’acteurs de l’inclusion numérique en France et en Belgique.