Courir pour le plaisir avec une Hoka Kawana aux pieds

Courir, faire de la marche rapide, en dehors de tout esprit de compétition, sont des plaisirs que l’on peut pratiquer depuis des années et qui néanmoins, au fil des années, laissent des traces douloureuses dans les genoux ou dans les hanches. Il convient alors de sélectionner des chaussures qui compensent le poids des ans.





Les seniors courent, participent à des compétitions ; l’âge n’est plus une raison pour stopper la pratique du sport, il faudra simplement -en fonction des années- en adapter la pratique et préserver ses articulations ainsi que le dos.
 
Pour certains, il sera déjà nécessaire de choisir un terrain moins agressif pour les genoux que le bitume. Les chemins de terre seront alors un minimum ; dans certaines régions, on trouve des parcours « Vita » dont le sol est recouvert d’écorce de bois. Idéal pour amortir les foulées. 
 
Mais l’autre intermédiaire entre vous et le sol -et sans doute le plus important- est tout simplement la chaussure et là, tout se complique tellement le choix est immense.

Des marques mondiales aux marques plus confidentielles mais qui sont spécialisées dans le running, il y a de quoi se perdre. Voilà pourquoi aujourd’hui, nous vous proposons un produit différent qui conviendra parfaitement aux seniors qui pratiquent encore la course à pied.
 
Nous avons sélectionné une marque rare dont la renommée est établie sur le confort de l’amorti.
 
Hoka Kawana : amorti et soutien latéral.
Amortir les chocs à chaque foulée sur un sol dur et maintenir la cheville sur un sol meuble, voilà ce qu’offre la Kawana.
 
Loin d’un modèle pointu comme la Bondi ou la Clifton, la Kawana est un modèle polyvalent et surtout, rassurant.

La première sensation que l’on ressent est la douceur de la foulée. On est dans du moelleux et de la souplesse. L’autre argument de cette nouvelle Hoka, c’est sa légèreté. A 280 gr (pointure 42,5), c’est une plume que l’on a au pied. Légèreté, amorti parfait, tout cela sans altérer le maintien de la cheville.
 
Une nouvelle géométrie de la semelle (Swallow Tail) a permis d’atténuer les impacts au sol lors de chaque foulée tandis que le talon d’Achille bénéficie d’une construction anatomique spécifique qui assure confort et maintien.
 
Pour élaborer cette Kawana, Hoka a synthétisé les qualités de trois modèles plus pointus (TenNine, Mach4 et Carbon X) afin d’en faire profiter tous les amateurs de running qu’ils soient assidus ou occasionnels. Néanmoins, on ressent un manque d’accroche sur des trails humides en descente.
 
Voilà au final, une chaussure équilibrée qui associe la technicité sportive aux besoins de confort que l’on recherche dès 50 ans et qui permet encore de courir à 70 ans passés sans craindre les blessures aux genoux.
 
Une chaussure qui conviendra également aux débutants en compétition qui disposeront d’un modèle au rapport qualité/prix idéal (140 €). Il faut savoir que les fans de Hoka se recrutent à tous les niveaux de compétition et notamment chez les pratiquants de compétition UTC.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

Hoka, une marque mondiale.
Si Hoka est une marque importante dans le domaine du running -avec un travail important sur le design et la technologie-, il faut savoir qu’elle fait partie du groupe Deckers Brand qui possède les marques UGG, Koolaburra, Teva et Sanuk. Des marques de mode jeune et axées sur l’écologie.
 
La Hoka Kawana tire son nom d’une plage australienne de la Gold Cost et a été conçue à la fois pour le bitume et les salles de sport.

Article publié le 29/07/2022 à 01:00 | Lu 4268 fois