Sommaire
Article publié le 28/11/2017 à 11:11 | Lu 831 fois

Cogedim Club ouvre une résidence-seniors à Massy en banlieue parisienne

Le groupe Cogedim Club poursuit le développement de ses résidences-seniors haut de gamme avec l’ouverture de cette dernière structure, la 4ème en région parisienne baptisée Le domaine du Cèdre (86 logements), installée à Massy dans l’Essonne près de Paris.


Cogedim Club ouvre une résidence-seniors à Massy en banlieue parisienne
C’est donc au cœur d’un nouveau quartier mixte et résidentiel de l’Essonne, à Massy Place du Grand Ouest, que le groupe Altarea Cogedim a fait le choix d’implanter  sa 4ème résidence seniors (la dernière en date était celle de Suresnes également en région parisienne).
 
Cette structure tout comme les trois autres d’ailleurs, offre un environnement rassurant à proximité des commerces, des services et des pôles médicaux. Elle s’adresse aux seniors autonomes pour qui vivre dans un logement dit classique devient parfois un peu délicat…
 
Loin de l’image de la sédentarité, d’isolement progressif et de repli sur soi, les « jeunes » seniors aujourd’hui sont plus autonomes. Se divertir ou faire ses courses à pied sont des attentes fortes de cette population et sont également le reflet d’une volonté d’être au cœur de la ville et de la vie. Un gage de sécurité et de confort pour les seniors, mais aussi un gage de prolongement de l’autonomie et du lien social.
 
« Le logement est le reflet d’une tranche de vie, d’abord pour quitter le nid familial puis lorsque la vie professionnelle s’affirme et encore lorsque la famille s’agrandit... Mais aujourd’hui, pourquoi figer son logement dans cette dernière étape alors que la vie continue d’évoluer ? A 75 ans, les enfants ont quitté le foyer depuis longtemps et parfois, une rupture ou une fragilité s’installe » explique Jérôme Navarre, Directeur Général de Cogedim Club.
 
Et de préciser : « il devient alors nécessaire de penser son logement autrement pour y trouver plus de praticité et de confort au quotidien. Nous le constatons sur le terrain, un senior se déplace à pied dans un rayon de 400 mètres autour de son logement. Les seniors en ont conscience, faire le choix d’habiter en cœur de ville, c’est maintenir un lien social fort et cela les sécurise »
 
Plus précisément, cette résidence s’est installée au numéro 116 de l’avenue de Paris à Massy (91).  Elle comprend 86 logements allant du studio au 3 pièces (de 25 à 57m2). Ces appartements sont proposés en location meublée et équipée.
 
Pour vous donner une idée des prix, les premiers tarifs démarrent à partir de 950 euros (moins cher que les maisons de retraite non-médicalisées du département), ce qui inclue le loyer, les charges locatives et le pack service (téléassistance, abonnement téléphonique et internet, tea-time quotidien, programme d’animations et activités de remise en forme en groupe, présence accueil 7j/7, résidence sous vidéo-surveillance).
   
D’une manière générale, au sein de ces résidences, tout est fait pour que les habitants se connaissent et se fréquentent. Les lieux ont été pensés dans cet objectif, car rompre l’isolement est une priorité des équipes de l’enseigne. Le domaine du Cèdre possède ainsi 307 m2 d’espaces communs de convivialité (restaurant, salon TV bibliothèque, salle de remise en forme, bureau et office).
 
D’autre part, cet habitat d’un nouveau genre essaie aussi de répondre à un autre besoin fortement exprimé par les seniors qui viennent s’installer dans ses résidences : éviter l’isolement et le délitement du lien social avec les années qui passent. A noter un réseau de transports en commun étendu avec gare transilien SNFC, RER B et C et lignes de bus. Sans compter les restaurants, une trentaine de magasins, les marchés, le cinéma, le Palais de congrès, etc. Point important : en toute saison, les seniors peuvent choisir la durée de leur location et ainsi s’engager sereinement après un temps de réflexion parfois nécessaire.
 
« Nous sommes convaincus que le bien-vieillir passe par le maintien du lien social que ce soit entre les résidents mais aussi avec les autres habitants du quartier où ils vivent.  C’est pourquoi nous implantons toutes nos résidences en cœur de ville. Choisir de s’installer en résidence seniors, c’est une façon de prolonger le maintien à domicile » conclut Jérôme Navarre.