Sommaire
Article publié le 09/10/2020 à 01:00 | Lu 1244 fois

Withings ScanWatch : une montre connectée anti Covid-19




Elle est disponible ! Avec ScanWatch, en ces temps de pandémie, Withings propose une montre élégante sertie d’un verre saphir, à l’autonomie exceptionnelle de 30 jours combinée à des capteurs ultra-précis pour réaliser des mesures médicales.


Article publié en partenariat avec Stuff Magazine

Récompensée par trois CES Innovation Awards 2020 et bénéficiant de la certification CE médical, ScanWatch est la première montre au monde capable de détecter la fibrillation auriculaire, la plus répandue des arythmies cardiaques, de mesurer la saturation en oxygène dans le sang et de dépister les perturbations respiratoires du sommeil qui peuvent être un signe d’apnée du sommeil.
 
Grâce à ce bijou de technologie, il est désormais possible de prévenir, depuis chez soi, des maladies largement répandues et encore sous diagnostiquées.
 
L’épidémie de la COVID-19 a confronté la communauté médicale aux dispositifs de suivi à distance comme moyen de réinventer la relation patient – médecin.
 
En plus de détecter la fibrillation auriculaire et les perturbations respiratoires pendant la nuit, ScanWatch permet de surveiller le niveau de saturation en oxygène dans le sang à la demande et depuis le domicile via le capteur SpO2 intégré.
 
En avril 2020, Withings a ainsi obtenu une dérogation exceptionnelle de l’ANSM de mise sur le marché de ScanWatch en France afin de permettre le suivi à domicile de la détresse respiratoire des patients atteints de la Covid-19.
 
Depuis quelques mois ScanWatch est donc utilisée par le corps médical français dans cette optique, comme c’est le cas également de certains partenaires européens.
 
La ScanWatch est disponible à partir de 279,95 euros pour le modèle 38 mm et 299,95 euros pour le modèle 42 mm.

Source




Dans la même rubrique
< >

Vendredi 23 Octobre 2020 - 02:00 Les masques AirPop arrivent sur le marché français

Vendredi 16 Octobre 2020 - 01:00 Como Audio Musica : petite musique transalpine