Sommaire
Article publié le 15/11/2018 à 03:14 | Lu 1627 fois

"Un jour tu vieilliras..." un film social sur l'accompagnement des ainés

Parce que l’accompagnement et le soutien des aînés est l’affaire de tous, le CCAS d’Orléans a travaillé avec la ville sur ce projet mettant en lumière cette problématique et suscitant la réflexion et les échanges auprès du plus grand nombre via la production de ce film d’une heure et demi intitulé « Un jour tu vieilliras... » et réalisé par Edouard Carrion.


Très impliquée en matière d’action sociale et de solidarité, la mairie d’Orléans œuvre, par l’intermédiaire de son Centre Communal d’Action Sociale (le CCAS), dans la prévention de l’isolement des aînés. Comme beaucoup d’autres d’ailleurs…
 
Toutefois, pour compléter son action, sensibiliser le plus grand nombre et favoriser le débat sur ces questions, le CCAS innove avec la production d’un long métrage, réalisé par Edouard Carrion. Ce film intitulé « Un jour tu vieilliras... » a nécessité plus de d’un an et demi de préparation, autour de 150 bénévoles et partenaires.
 
Cette fiction s’adresse à chacun d’entre nous et interpelle. Elle vise à provoquer le débat. Le film est basé sur des paroles, des témoignages de personnes qui sont isolées ou qui luttent contre l’isolement des aînés. Pendant cinq mois, Edouard Carrion a rencontré 69 personnes âgées isolées ou en structures mais aussi de nombreux professionnels de services d’aides à domicile et de professionnels gérontologiques.
 
L’histoire :
Jean Daniel a 60 ans. Cadre supérieur dans une grande entreprise, il ne lui reste que 2 ans avant de prendre sa retraite quand sa direction l’invite à s’orienter vers le mécénat de compétences pour mieux le remplacer par un collègue, plus jeune. Il intègre alors une association venant en aide aux personnes âgées.
 
Jean-Daniel découvre alors un univers qui lui était jusqu’ici totalement étranger : la vie associative.
Parallèlement, Suzanne vient de perdre son mari… Avec ses souvenirs pour seul bagage, elle tente d’aller de l’avant et cherche un nouveau départ pour cette vie sans lui. Seule.
 
Jean-Daniel et Suzanne ne se connaissent pas. Pourtant, le hasard va les réunir et changer leur destin…
 
De nombreux castings ont été réalisés pour identifier des personnes correspondant aux profils des personnages. Les acteurs, dont certains sont professionnels, et les figurants se sont investis bénévolement dans le projet. Trois techniciens professionnels et quatre étudiants de l’école de cinéma de Tours (ESCAT) sont venus compléter l’équipe.
 
Par la suite, les communes d’Orléans Métropole, les communes francophones ou ayant un centre francophone, les associations de lutte contre l’isolement ou encore les lycées professionnels qui le souhaitent pourront recevoir le film à la demande.






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 5 Décembre 2018 - 09:11 Bienvenue au Berlin Kabarett : champagne !