Sommaire
Article publié le 05/03/2021 à 02:00 | Lu 1841 fois

Un break et un SUV, les deux nouveautés Suzuki (partie 2)




Les fruits de l’accord entre Suzuki et Toyota apparaissent petit à petit sur les différents marchés mondiaux. En France, après l’Across apparue en juillet, c’est la Swace qui vient compléter le résultat de la collaboration entre les deux groupes japonais.


Depuis 2016, une participation réciproque de 5% entre Suzuki et Toyota permet à Suzuki d’enrichir sa gamme de propositions nouvelles avec des modèles repris dans le catalogue Toyota.
 
En premier lieu l’Across est une reprise du Rav 4 apparue en juillet et depuis ce début d’année, le Suzuki Swace qui réinterprète fidèlement la Toyota Corolla Touring Sport.
 
Deux produits qui permettront à Suzuki d’atteindre ses objectifs de 27.500 véhicules vendus sur le marché français en 2021 avec notamment 1.500 Jimny  dans sa nouvelle version utilitaire et surtout, 12.000 Swift. Les objectifs de l’Across et du Swace étant respectivement de 800 et 1.200 pièces.

Dans le même esprit de partage des technologies, Toyota a proposé à Suzuki de décliner le RAV4. Il devient dès lors l’Across.
 
Loin d’être un simple « pompage », cette opération est le résultat d’un accord entre les deux constructeurs qui partagent ainsi leur savoir-faire.
 
Toyota utilisera pour sa production indienne, une plateforme Suzuki tandis que ce dernier s’enrichit d’un SUV de grande taille. Hormis une face avant retravaillée avec bonheur, l’Across est identique au RAV4 y compris dans son habitacle.
 
On retrouve également les mêmes éléments techniques pour les deux modèles, à savoir la technologie hybride rechargeable avec un moteur essence quatre cylindres de 2,5 litres de 185 ch et deux moteurs électriques à l’avant et un moteur électrique à l’arrière.

On dispose ainsi d’une puissance totale de 306 ch qui est répartie sur les quatre roues par l’intermédiaire de la transmission CVT. Un ensemble qui joue sur le poids puisque l’Across accuse 1 900 kilos sur la balance.
 
Selon les installations disponible, le temps de recharge s’établit entre 5 et 9 heures, quant à l’autonomie en tout électrique, elle approche les 100 km en zone urbaine. Utilisé en mode thermique uniquement, l’Across possède une autonomie de 900 km comme la plupart des véhicules à essence.
 
Il suffit au conducteur de choisir un des quatre modes de fonctionnement. En mode tout électrique (EV), on ne fonctionne que sur la batterie et la vitesse est limitée à 135 km/h, en mode automatique électrique hybride (auto EV/HV) la priorité est donnée aux batteries mais le moteur thermique peut intervenir si besoin.

En mode hybride (HV) les deux motorisations fonctionnent simultanément avec une priorité à la consommation la plus basse, enfin dans le mode recharge (CHG Hold) le moteur thermique fonctionne en priorité afin de préserver et de recharger les batteries. Un choix qui permet de sélectionner le mode le plus économique du moment.
 
Le seul défaut que l’on puisse reprocher à l’Across est le choix d’une monte pneumatique de 19 pouces. Plus flatteur visuellement ce choix enchérit considérablement le remplacement des pneus notamment pour ceux qui, en altitude, sont obligés d’avoir un deuxième train pour rouler sur la neige. D’autant que pour rouler sur la neige, il convient d’avoir les pneus les plus étroits possible.
 
Avec une version d’entrée de gamme proposée à 53.990 euros, le Suzuki Across s’avère plus intéressant que le RAV 4 qui débute à 61.500 euros. Certes, on peut relever quelques différences d’équipements entre les deux modèles, mais si l’on détaille la longue liste de ceux du Suzuki, on ne peut qu’en remarquer la richesse. 

Que cela soit en confort et agrément de conduite ou en sécurité et nouvelles technologies. On retient notamment avec plaisir la présence d’une roue de secours galette dans le coffre. Un élément indispensable mais qui a trop souvent tendance à disparaître. Les kits crevaison étant la plupart du temps inutilisable.
 
Avec l’Across, Suzuki inscrit dans sa gamme un véhicule moderne qui possède des dimensions généreuses et surtout, une technologie hybride éprouvée par le savoir-faire de Toyota.
 
Une belle façon de célébrer le 100ème anniversaire d’une marque généraliste qui outre l’automobile brille également sur les mers avec des moteurs marins réputés sans oublier les deux roues au rapport qualité/prix idéal. 
 
Joël Chassaing-Cuvillier

La Suzuki Across E-Four en chiffres
Moteur essence 4 cylindres en ligne – 2 487 cm3 – 185 ch à 6 000  tr/min – 227 Nm à 3 200/ 3 700 tr/min
 
MoteurS Electrique AV+AR : 134 + 40 KW, Couple : 270+121 Nm,
 
Puissance totale : 306 ch –
 
Dimensions : 463,5 x 185,5 x 169 cm
 
Poids : 1 940 kg – Pneumatiques 235/55 R19
 
Vitesse : 180 km/h – Accélération de 0 à 100 km/h : 6 s
 
Émissions de CO2 : 22 gr/km –
 
Prix : à partir de 53 990 euros