Sommaire
Article publié le 11/06/2021 à 01:00 | Lu 183 fois

Savigny-les-Beaune et Reuilly : au coeur de la France




Un Savigny les Beaune du domaine Jean Féry & fils et un Reuilly de Denis Jamain. Voilà la proposition pour passer un joli moment qui célèbre le cœur de la France, où quand la Bourgogne s’associe avec le Val de Loire. Jambon persillé, ris de veau, chèvres ou Soumaintrain seront aussi de la fête pour accompagner ces deux vins complémentaires.


Savigny-les-Beaune et Reuilly : au coeur de la France
Cultivé sur un sol d’argile et de calcaire, ce 100% sauvignon est certifié en agriculture biologique et biodynamie Demeter. Un choix que Denis Jamain a effectué respectivement depuis 2007 et 2011.
 
AOC depuis 1937, le Reuilly est un vin emblématique du centre de la France. Avec ce sauvignon Les Fossiles, Denis Jamin propose un vin minéral, long en bouche et qui exhale des arômes de fruits exotiques. Le nez fruité mêle les agrumes et des touches de menthe poivrée.
 
A l’apéritif avec quelques dés de jambon persillé ou avec carpaccio de coquilles Saint Jacques, ou une Pyramide de chèvre, le Reuilly Les Fossiles sera parfait.
 
Dans un registre différent mais tout aussi convivial, le Savigny les Beaune 2018 « Sous la cabotte » fait partie de ces vins qui appellent à un solide casse-croûte de produits du terroir. 
 
Domaine familial dont les origines remontent à 1834, le Domaine Jean Féry & Fils qui exploite pas moins de 24 appellations bourguignonnes, possède trois climats dans la commune de Savigny les Beaune qui permettent d’élaborer ce « Sous la cabotte » en appellation communale.
 
Exposées plein sud dans la combe de Savigny les Beaune, les vignes utilisées pour l’élaboration de ce vin sont certifiées en agriculture biologique. Un label qui devient indispensable désormais.
 
Avec un hiver pluvieux, un printemps humide et sans gel ponctué par un été chaud, les vendanges 2018 furent idéales notamment en Bourgogne. Elevé en fûts de chêne neufs à 20%, ce Savigny offre un nez fruité et généreux. En bouche les tanins veloutés laissent transparaître les petits fruits noirs comme le cassis et les mûres.
 
Souple, équilibré, enjôleur, il sera parfait en fonction des saisons avec une belle volaille aux morilles, une chasse légère ou quelques jolis fromages régionaux. Après la vivacité du Reuilly, ce Savigny les Beaune invite à se poser et à prendre le temps d’apprécier le charme du pinot noir.
 
Quant à son nom « Sous la cabotte » cela désigne ces petits bâtiments de pierres sèches répartis dans les vignes et qui permettaient aux vignerons de s’abriter lorsque le temps se gâtait.
 
Joël Chassaing-Cuvillier
 
Savigny-les-Beaune Sous la Cabotte 2018, Domaine Jean Féry & fils, 29 euros
Reuilly Les Fossiles 2020, Denis Jamain, 13,50 euros




Dans la même rubrique
< >

Vendredi 16 Avril 2021 - 01:00 Col de Lairole : quand le Languedoc se civilise