Sommaire
Article publié le 09/03/2021 à 01:00 | Lu 2125 fois

Revenus 2021 : quelle exonération si vous louez une partie de votre résidence principale ?




Les revenus provenant de la location ou de la sous-location en meublé d'une ou plusieurs pièces de sa résidence principale sont exonérés d'impôt sur le revenu, lorsque le loyer est fixé « dans des limites raisonnables » et ne dépasse pas un certain plafond annuel. Ce seuil pour 2021 vient d'être publié au Bulletin officiel des finances publiques.


Les personnes qui louent ou sous-louent en meublé une ou plusieurs pièces de leur habitation principale sont exonérées de l'impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) pour les produits de cette location lorsque :
- les pièces louées constituent pour le locataire ou le sous-locataire en meublé sa résidence principale ou sa résidence temporaire (dans le cas d'un travailleur saisonnier) ;
- et le prix de location demeure fixé dans des limites raisonnables.
 
Pour apprécier si le prix de la location est raisonnable, deux plafonds selon les régions sont réévalués chaque année. En-dessous de ces plafonds, le loyer est réputé raisonnable.
 
Pour les revenus perçus en 2021, ces plafonds annuels de loyer par mètre carré de surface habitable, charges non comprises, sont fixés à 191 euros en Île-de-France et à 141 euros dans les autres régions. Pour les revenus de 2020 à déclarer en 2021, ces plafonds étaient respectivement de 190 euros et 140 euros.
 
Par exemple, vous n'avez pas à déclarer les revenus provenant de la location d'une pièce de 20 m2 de votre habitation principale en Île-de-France lorsque le loyer annuel (hors charges) ne dépasse pas 3. 820 euros (191 x 20) soit 318,33 euros par mois.
 
A savoir : Lorsque les recettes locatives ne dépassent pas 72 600 € ou que c'est la 1re ou la 2e année que vos recettes annuelles dépassent ce plafond, le régime micro-BIC (micro-entreprise) s'applique. Le bénéfice imposable est égal aux recettes diminuées d'un abattement forfaitaire pour frais de 50 %.
 
Au-delà de ce plafond, c'est le régime dit « de bénéfice réel » qui s'applique. Vous devez déterminer votre revenu net imposable en déduisant les frais et charges de vos revenus.

Source





Dans la même rubrique
< >

Mercredi 21 Juillet 2021 - 01:00 Les Jardins d'Arcadie s'implantent à Antibes

Mercredi 30 Juin 2021 - 01:00 BBQ et voisinage : les règles à connaitre