Sommaire
Article publié le 19/12/2017 à 12:11 | Lu 4867 fois

E-vone : une chaussure connectée pour les seniors

Le monde de demain sera connecté et… vieillissant. Dans ce contexte, la jeune start-up française E-vone a mis au point des chaussures « intelligentes » qui permettront aux seniors de rester autonomes plus longtemps. Cette invention sera présentée prochainement au CES de Las Vegas qui dévoile les nouvelles technologies de demain.


Les nouvelles technologies s’immiscent chaque jour un peu plus dans notre quotidien. Pour nous simplifier la vie tout d’abord, mais également, pour surveiller voire, améliorer notre santé. Naturellement, dans ces conditions, les seniors sont « aux premières loges » puisque ce sont les plus concernés par les soucis de santé.
 
Au-delà des téléphones et autres bracelets ou colliers lanceurs d’alarme que l’on peut porter sur soi, on voit arriver sur le marché ces derniers temps, de nombreux vêtements connectés. Il y a eu le t-shirt et désormais, ce sont les chaussures qui vont être équipées de capteurs !   
 
Cette invention, on la doit à la start-up française E-vone (qui appartient à Eram). Son idée ? Intégrer dans la semelle de la chaussure un système de détection de chutes et d’immobilité grâce à des capteurs de mouvements.
 
Si ces derniers enregistrent une activité anormale ou une inactivité prolongée, une alerte géolocalisée est envoyée à la famille. Et une fois l’alerte envoyée, la chaussure vibre pour indiquer à la personne âgée qu’un message de détresse a bien été expédié. Rassurant.  
 
L’intérêt d’embarquer cette connectivité au sein d’une paire de chaussures est qu’a priori, on en change moins souvent que les vêtements… Par ailleurs, le module électronique, qui fonctionne avec une pile de montre, marche dans plus d’une centaine de pays et peut-être réintégré dans de nouvelles chaussures.
 
Actuellement, près d’une trentaine de modèles ont été créés pour répondre à la demande des clients seniors hommes et femmes. La fabrication sera française et les produits devraient arriver sur le marché l’été prochain… Affaire à suivre.