Alzheimer : la campagne #Bougetoncerveau s'achèvera le 3 juin à Paris

Pour sensibiliser le grand public aux bienfaits de l'activité physique sur notre cerveau, la Fondation Vaincre Alzheimer a lancé il y a un mois sa 3ème édition du défi sportif BougeTonCerveau. L'activité physique régulière présente en effet un risque réduit d'environ 35% d'être atteint de maladies neurocognitives. Forte de son succès, l'objectif de cette campagne n'est plus de réaliser tous ensemble 200.000 mais 300.000 kms cumulés en courant, en marchant, en pédalant ou en nageant.





Voilà : 200 000 km en deux mois. C’est le défi audacieux qu’a lancé le 3 avril dernier, la Fondation Vaincre Alzheimer à l’ensemble des Français ! « En marchant, en courant ou en pédalant, l’essentiel est de bouger ! Votre cerveau vous remerciera » affirme pour l’occasion le Dr Maï Panchal, directrice générale et scientifique de la Fondation Vaincre Alzheimer.
 
Cette année encore, le défi #BougeTonCerveau s’annonce « collaboratif » (le terme est à la mode) ! En s’alliant à l’application sportive Run Motion Coach (téléchargement gratuit), la fondation propose à l’ensemble de nos compatriotes de participer à un même objectif.
 
En lançant ce défi, ce organisme souhaite rappeler l’importance de pratiquer une activité physique régulière, d'intensité modérée à soutenue, pour conserver un cerveau sain plus longtemps. En effet, on le sait peu, mais il convient de rappeler que l’activité physique est un moyen de réduire les risques de déclin cognitif…
 
De fait, de nombreuses études le montrent : une activité physique régulière réduit le risque de développer des troubles cognitifs de 30 à 45%. De la même manière, les personnes malades pratiquant une activité physique régulière montrent une amélioration de leur qualité de vie quotidienne pouvant aller jusqu'à une atténuation du déclin cognitif.
 
Il est donc capital d'informer le public des bienfaits de l'activité physique sur le cerveau !
 
Depuis 2005, la Fondation Vaincre Alzheimer finance la recherche d’excellence française, elle a donc souhaité que ce défi soit également l'occasion de collecter des fonds pour permettre le développement de nouveaux projets de recherche sur la maladie d’Alzheimer et les maladies neurocognitives.

Article publié le 26/05/2023 à 01:00 | Lu 2582 fois




Twitter
Facebook