Seniors isolés : la plateforme Internet à 1 million d'euros

Chacun sait que l'innovation numérique constitue un levier essentiel pour l'amélioration des services, notamment dans le secteur de la prise en charge des seniors. C'est dans cette optique que le Groupe SOS, acteur majeur de l'économie sociale et solidaire en France, s'est vu attribuer une subvention publique d'un montant tout à fait significatif - 1 million d'euros - pour la création d'une plateforme internet à dédiée aux personnes âgées.


Selon les information recueillies par la rédaction de RUE89-Strasbourg, cette attribution financière est le résultat de décisions stratégiques et de collaborations étroites avec les pouvoirs publics Mosellans.

Basé à Strasbourg, le Groupe SOS s'est imposé comme un interlocuteur privilégié dans le domaine du soutien aux seniors, grâce à son expertise reconnue et à son réseau étendu d'établissements et de services dédiés aux personnes âgées.

Le site internet en question promet d'être une plateforme complète et intuitive, offrant une multitude de fonctionnalités adaptées aux besoins spécifiques des seniors, avec un objectif clair : simplifier les démarches administratives, fournir des informations précises sur les aides disponibles, et créer un espace d'échange et de partage entre les usagers, leurs familles et les professionnels du secteur. Un gros travail de base de données donc, mais rien révolutionnaire en apparence - surtout à l'heure de l'Intelligence Artificielle.

La somme allouée par les fonds publics soulève donc logiquement quelques interrogations quant à sa proportionnalité. Est-il raisonnable d'investir une telle ressource financière dans la construction d'un seul outil numérique ? Qu'est-ce qui justifie techniquement qu'une telle somme soit allouée pour construire une simple plateforme numérique ? La question se pose et elle est en effet légitime s'agissant de fonds publics.

Avec une histoire jalonnée de succès dans l'accompagnement social et médico-social, le Groupe SOS a su démontrer à maintes reprises sa capacité à gérer efficacement des projets d'envergure. Son professionnalisme n'est donc plus à démontrer. Cependant, l'impact potentiel sur la qualité de vie des seniors justifie-t-il pourtant un tel investissement ? Étonnamment, la réponse à cette question semble être affirmative pour les décideurs qui ont accordé ce financement, là où l'incrédulité semble plutôt l'emporter chez la plupart des observateurs extérieurs.

Pour autant, si le montant alloué par les fonds publics au Groupe SOS pour le développement d'un site internet peut paraître disproportionné de prime abord, il convient de considérer l'ensemble des enjeux liés à ce projet. Nous verrons donc bien comment cette initiative évoluera, en espérant qu'elle puisse se transformer en un modèle exemplaire de modernisation des services sociaux à destination des personnes âgées isolées... ou - à défaut - qu'elle puisse servir de précédent pour une réflexion plus approfondie sur la gestion des fonds publics dans le domaine du numérique social...

Source

Publié le 17/04/2024 à 08:02 | Lu 4907 fois