Crédit Agricole Assurances : lancement de son appel à projets aidants 2024

Pour cette 14ème édition de l’appel à projets aidants initiée dans le cadre de sa démarche de mécénat, Crédit Agricole Assurances poursuit son action pour accompagner les proches aidants dans leur parcours. Cet appel à projets a été le 2 avril dernier et durera jusqu’au 3 mai 2024 afin de soutenir financièrement des projets associatifs répondants aux besoins des aidants.


Avant de présenter les trois nouvelles thématiques de cette année, rappelons que, depuis 2010, cet appel à projets a permis de soutenir plus de 200 projets partout sur le territoire français dans le cadre d’un engagement de plus de 2,5 millions d’euros !
 
Rappelons qu’en France, on dénombre de 8 à 11 millions de proches aidants, des personnes d’âges et de conditions différentes qui s’occupent d’un parent en situation de perte d’autonomie.
 
Dans le cadre de cette 14ème édition de l’appel à projets aidants initiée par le Crédit Agricole Assurances, qui se tiendra du 2 avril dernier et durera jusqu’au 3 mai 2024, voici donc ci-dessous, les trois thématiques de cette année !
 

Lutter contre l’isolement des aidants : le rôle d’aidant peut avoir des conséquences négatives sur la vie sociale. La lutte contre l’isolement des aidants passe souvent par leur repérage qu’il faut effectuer de façon précoce afin d’éviter l’épuisement.
 
Elle peut ensuite s’intégrer dans le fait de participer à une communauté au sein de laquelle les aidants peuvent s’identifier et avec laquelle ils vont pouvoir échanger, apprendre et rechercher des solutions.

 
Faciliter la réinsertion professionnelle des aidants : parmi les 9,3 millions de proches aidants en France, près de la moitié sont en âge de participer à la vie active. Or, de nombreux aidants sont contraints de diminuer ou même de s’arrêter de travailler afin de s’occuper de la personne aidée. Le retour dans l’emploi des aidants est un enjeu pour lequel il existe encore trop peu de solution.

 
Accompagner les parents aidants vieillissants de personnes en situation de handicap : grâce aux progrès de la médecine et de l’accompagnement, l’espérance de vie de nombreuses personnes en situation de handicap a considérablement augmenté.

 
Cette situation soulève une question : si les parents décèdent avant leur enfant, qui pourra continuer à veiller sur lui ? Dans les établissements d’accueil et d’hébergement pour les personnes en situation de handicap, les professionnels sont de plus en plus confrontés aux inquiétudes de ces parents vieillissants qui ont besoin d’anticiper la fin de leur rôle d’aidant auprès de leur enfant.
 
Les associations pourront déposer leur dossier de candidature sur le site du 2 avril au 3 mai 2024 : www.ca-assurances.com.

Publié le 03/04/2024 à 03:00 | Lu 3171 fois