Sommaire
Article publié le 16/06/2017 à 01:00 | Lu 548 fois

Croisieurope : le MS Douce France fait peau neuve

Croisieurope poursuit la cure de rajeunissement de sa flotte. Ainsi, fin mai, la compagnie a inauguré son dernier fleuron à la gare fluviale de Strasbourg. Après une rénovation complète, le MS Douce France laisse donc sa place au MS Douce France II, qui s’ajoute aux autres bateaux 5 ancres de la flotte. Une montée en gamme significative répondant à une clientèle de plus en plus exigeante.


Avec le temps, les passagers croisiéristes fluviaux sont devenus de plus en plus exigeants. Certes, ces croisières attirent encore et toujours de nombreux groupes de personnes âgées, mais petit à petit, la clientèle rajeunit et ces voyages attirent désormais une clientèle toujours seniors, mais nettement plus jeune. Il en effet courant de voir à bord de bateaux CroisiEurope ou d’autres compagnies d’ailleurs, de fringants baby-boomers qui partent à la découverte de l’Europe par le biais de ses fleuves.
 
Dans ce contexte, les compagnies maritimes ont du adapter non seulement leurs offres, mais également leurs navires, les excursions et les services qui vont avec. On assiste donc depuis quelques temps à une véritable montée en gamme de ces bateaux qui offrent toujours plus de confort, plus d’espace et aussi plus de sécurité à ses passagers.
 
C’est le cas du MS Douce France II (ah Charles Trenet !) qui n’est pas un nouveau bateau à proprement parlé. En réalité, il s’agit du « sister ship » du MS Symphonie II qui a été inauguré en mars 2017. Tout comme ce dernier, Croisieurope a décidé de réduire le nombre de places au profit de la qualité de l’accueil avec des chambres plus grandes.
 
Plus concrètement, ce bateau mesure 110 m de long sur 11 m de large. Il peut accueillir 106 passagers grâce à ses 55 cabines doubles, dont 4 individuelles et 2 grandes suites. Précisons que ce navire propose également une cabine adaptée aux personnes à mobilité réduite.
 
Toutes les cabines climatisées sont dotées d’un double lit séparable, d’un espace sanitaire individuel, d’une télévision à écran plat, d’une radio, d’un sèche-cheveux et d’un coffre-fort. De plus, elles offrent des vues splendides grâce à de larges baies vitrées.
 
Quant aux espaces de vie (où l’on passe beaucoup de temps sur un bateau ; plus que dans les cabines d’ailleurs), ils se font plus lumineux et aérés avec leur un salon-bar avec piste de danse (indispensable), un vaste restaurant, un grand pont soleil avec transats et une petite boutique de souvenirs.
  
L’équipage majoritairement francophone est composé de 25 personnes qui gèrent l’ensemble des services à bord : du commandant au commissaire de bord en passant par le chef de cuisine, les lingères, l’animatrice, les hôtesses de cabine, les personnel technique…
 
Le MS Douce France II naviguera sur le Rhin avec des croisières de 4 à 7 jours, et proposera la découverte des charmes de la vallée de la Moselle, du Main et du Rhin romantique et de sa célèbre Lorelei. Dernier point important : les croisières Croisieurope sont toutes « all inclusive » avec boissons comprises aux repas et au bar ainsi que les animations et la soirée de gala.