Sommaire
Article publié le 19/04/2021 à 10:13 | Lu 3098 fois

Pourquoi clôturer son PEL pour investir en SCPI ?




Compte d'épargne réglementé, le plan d'épargne logement (PEL) aide les épargnants à se constituer une épargne destinée à l'achat d'un bien immobilier ou à la réalisation de travaux. A priori intéressante, cette formule d’épargne s’avère souvent contre-productive. C’est pour cela qu’il vaut mieux lui préférer l’achat de parts de sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI.


Pourquoi clôturer son PEL pour investir en SCPI ?
Pourquoi le PEL constitue-t-il une fausse bonne idée d’épargne contrairement aux SCPI de rendement ?
Le plan d'épargne logement a longtemps été l’une des pierres angulaires de l’épargne des Français. Il s’agissait de se constituer un apport permettant de compléter sous forme de crédit le financement de son bien immobilier.
 
Chaque personne physique, y compris les mineurs, peut détenir un PEL. Il est en revanche interdit de posséder deux PEL. Le montant du prêt est fonction des intérêts acquis durant la phase d'épargne. 
 
Depuis le 28 février 2011, la durée de détention des PEL est de quatre ans au minimum et de dix ans au maximum. Il est toutefois possible de conserver son PEL et de profiter de sa rémunération pendant les cinq années suivantes, sans toutefois pouvoir effectuer de nouveaux versements.
 
Le taux d’intérêt servi aux nouveaux détenteurs de PEL est de 1% depuis le 1er août 2016 et les intérêts sont capitalisés. Le plafond du PEL est fixé à 61.200 euros. Le versement minimum du PEL est au choix de 45 euros par mois, de 135 euros par trimestre, de 270 euros par semestre ou de 540 euros par an après avoir effectué un versement initial minimal de 225 euros.
 
Comme le souligne Théo Darroman, consultant senior au sein de La Centrale des SCPI, le premier réseau d’épargne digitale français : « Au regard du niveau des taux d’intérêt permettant d’acheter un bien immobilier, mieux vaut ne pas recourir à son PEL pour effectuer son achat. Dans ces conditions, à quoi sert-il d’épargner à 1,00% par an alors que les meilleures SCPI de rendement rapportent autour de 6,00% ? ».
 
Il apparaît ainsi que le PEL est devenu un produit d’épargne réglementé comme un autre ce qui ne permet pas d’augmenter son pouvoir d’achat ou de valoriser son patrimoine. C’est pour cela qu’il vaut mieux acheter des parts de SCPI de rendement avec des spécialistes de l’épargne immobilière assistée.

Comment faire pour investir en SCPI en toute sérénité et en toute sécurité ? 
Acheter des SCPI est à la portée de toutes les bourses puisqu’il suffit de quelques milliers d’euros pour se constituer un portefeuille de SCPI efficient.
 
La grande force des SCPI réside dans la mutualisation de leurs investissements, grâce à des actifs d’entreprise (bureaux, commerces, locaux d’activités, entrepôts, immobilier en lien avec la santé…), mais également grâce à de l’immobilier résidentiel.
 
Il est également de plus en plus courant d’acheter des parts de SCPI européennes qui permettent d’acquérir par exemple des bureaux en Allemagne ou des murs de commerces en Pologne.
 
Comme l’indique Laur Fages, consultant senior au sein de La Centrale des SCPI : « Il est très facile et très sécurisant d’acheter ses parts de SCPI en ligne grâce à SCPI-SIGN, notre logiciel de signature électronique qui, pas plus tard qu’aujourd’hui, a permis à un internaute de concrétiser son achat de parts des SCPI Activimmo et des SCPI Pf Hospitalité Europe. »
 
Créée par Alderan, la SCPI Activimmo fait partie des meilleures SCPI de rendement puisqu’elle a rapporté 6,05 % à ses associés porteurs de parts l’an dernier. Cette SCPI investit en France dans des actifs immobiliers logistiques (locaux d’activités et entrepôts), qui intéressent de plus en plus les investisseurs immobiliers.
 
Pour ce qui la concerne, la SCPI Pf Hospitalité Europe, gérée par Perial Asset Management, est une SCPI européenne ayant rapporté en annualisé 6,25 % l’an dernier. Pour une SCPI créée il y a moins d’un an, il s’agit d’une performance exceptionnelle. Pour mémoire, l’immobilier en lien avec l’hospitalité regroupe l’ensemble des actifs de l’éducation, de la santé, de l’hébergement et de l’hôtellerie.
 
Parce que détenir un PEL ne fait plus rêver les épargnants, notamment ceux en quête d’une meilleure rémunération de leur épargne, il est devenu urgent de clôturer ces produits d’épargne d’un autre âge pour se tourner vers des boucliers patrimoniaux plus intéressants, à l’image des SCPI de rendement.

Il importe toutefois de recourir à des spécialistes de la question avant de porter son dévolu sur telle ou telle SCPI. Parmi les spécialistes reconnus des SCPI figure La Centrale des SCPI qui, depuis près de dix ans, conseille et suit les épargnants qui lui font confiance et qui sont de plus en plus nombreux, preuve de la pertinence du modèle économique des SCPI.
 
Avertissement
L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.





Dans la même rubrique
< >