Sommaire
Article publié le 07/02/2018 à 01:00 | Lu 5050 fois

Eglantine : une association qui "rhabille" les personnes âgées

Très belle initiative. En effet, depuis 2012, l’association Eglantine œuvre pour le bien-être des ainés dépendants en créant une ligne de vêtements esthétiques et confortables qui vise à favoriser l’habillage sans douleur, l’amélioration du confort et le respect de la dignité de la personne âgée dépendante hospitalisée en Soins de Longue Durée.


Pas toujours simple de s’habiller quand on vieillit. Arthrose, membres engourdis, gestes moins précis, vue déclinante, etc. Avec l’âge, s’habiller peut devenir une véritable corvée… Le corps est moins souple, les épaules sont parfois douloureuses et les doigts sont moins agiles et deviennent parfois moins sensibles.
 
Bref, ce qui s’avérait être un plaisir devient une véritable corvée ! Et c’est encore pire pour les personnes âgées dépendantes à l’hôpital. Afin de venir en aide à ces personnes âgées, mais également afin de faciliter le travail des aides-soignants, les bénévoles de l’association Eglantine a lancé il y a cinq ans à hôpital Bretonneau, un concept d’aide à l’habillage particulièrement malin.
 
Comme l’indique Colette Marcotorchino, présidente de l’association Eglantine : « l’aide à l’habillage permet à des personnes âgées dépendantes de se vêtir de façon agréable, de garder l’estime d’elles-mêmes et de respecter le souhait de chaque personne de conserver sa garde-robe ».
 
Et de poursuivre : « nous sommes partis d’un constat : l’habillage des patients présentant des rétractions musculaires provoque des douleurs. Les soignants ont donc fait appel à l’association Églantine pour modifier les vêtements et créer des astuces d’ouvertures, afin que ces derniers soient plus faciles à enfiler et conservent une apparence de vêtements tout à fait classique. Aussi, c’est souvent un challenge pour les soignants de trouver des vêtements qui conviennent aussi bien à la personne qu’à leur budget ».
 
Ce projet original mis en oeuvre par les bénévoles de l’association solutionne donc la problématique rencontrée au quotidien par les soignants à l’hôpital Bretonneau, AP-HP.