Sommaire
Article publié le 28/11/2017 à 10:10 | Lu 1184 fois

EasyCare Academy : des Suisses se lancent sur le marché des seniors

Alors que le marché des seniors est en plein boom, et ce n’est que le début, de nombreuses entreprises se lancent sur ce segment d’activités qui a de très beaux jours devant lui… Dernière en date ? EasyCare Academy (ECA), une entreprise genevoise qui fait le pari du « marché gris ».


EasyCare Academy : des Suisses se lancent sur le marché des seniors
Le monde vieillit : non seulement l’Europe, mais aussi les Etats-Unis et une grande part de l’Asie avancent en âge… En réponse à cette évolution démographique sans précédent dans l’histoire de l’Humanité et dans une période de forte mutation sociologique, économique et industrielle, les initiatives sont nombreuses pour répondre aux nouvelles attentes quant à l’amélioration du confort de vie de nos aînés.
 
Tout ce tissu de produits et de services a été baptisé Silver Economie ; on estime son chiffre d’affaires au niveau mondial à… 1.500 milliards d’euros ! La France est d’ailleurs en pointe à ce sujet, mais il n’y a pas que nous… Ainsi, comme l’indique un récent article du quotidien helvétique Le Temps, Genève et plus spécifiquement la société EasyCare Academy vont « jouer un rôle de pivot dans l’économie des seniors ».
 
Cette jeune entreprise a été créée l’été dernier par des anciens de chez Nestlé ; sachant que cette société a toujours été en pointe en matière de produits pour les personnes âgées… Dans la pratique, cette start-up s’est spécialisée dans les soins aux personnes âgées ; elle vient d’ailleurs de signer un contrat avec la Chine, un marché de plus de 230 millions de clients potentiels. Précisons que la Chine est un marché des seniors absolument énorme avec des potentiels de développements impressionnants ! Ce n’est pas compliqué, le pays vieillit très vite et n’est absolument pas préparé à ce phénomène. Il existe là-bas, des opportunités de contrats gigantesques.  
 
ECA, précise le journal suisse est « une start-up de technologies éducatives » qui commercialise notamment des programmes de formation en matière de soins destinés aux populations vieillissantes. « Notre marché étant absolument garanti, nous sommes davantage une entreprise en phase d’hypercroissance assurée et durable, qu’une société en démarrage, dont le modèle d’affaire est caractérisé par l’incertitude » indique son cofondateur Peter Nicholson, vétéran des industries de la santé et de la biopharmaceutique depuis vingt-cinq ans.