Faut-il investir en SCPI de rendement en 2022 ?

SCPI de rendement : faut-il y investir son argent en 2022 ?

Après avoir vu les résultats de 2021, les épargnants se demandent s’il est toujours intéressant d’investir en SCPI en 2022. Le point complet !





La SCPI existe depuis plusieurs années en France. Elle continue de séduire les épargnants à ce jour en délivrant des rendements compris entre 4% et 10%. Il en existe, bien sûr, différentes sortes de SCPI. Les plus courantes sont les SCPI de rendement qui ont survécu à la crise de 2020 et 2021. Faut-il y investir en 2022 ?

Investir dans une SCPI en 2022 : la solution d’investissement gagnante ?
Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier délivrent chaque année des rendements supérieurs à 4%. Elles dépassent largement les performances des autres placements financiers à l’instar du Livret A ou encore de l’assurance-vie. Pour rappel, ils affichent des rendements respectifs de 0,50% et 1,40%.
 
Les spécialistes de la pierre-papier tablent sur un taux de rendement moyen supérieur à 4,30% pour l’exercice 2021. Ils sont convaincus qu’il s’établit à 4,36%. Il a également été communiqué récemment que le taux de rendement moyen des SCPI, toutes catégories confondues, ressort à 4,34% au 3ème trimestre 2021, contre 4,24% au 2ème trimestre 2021.
 
Notons que le rendement moyen des SCPI est de 4,18% pour l’exercice 2020, selon les chiffres officiels de l’ASPIM (ou l’Association Française des Sociétés de Placements Immobilier). Elles présentent une performance globale de 5,30%. Des chiffres éloquents qui attisent la curiosité des investisseurs.
 
Rappelons que trois grandes familles de SCPI existent actuellement :
- SCPI de rendement
- SCPI fiscale
- SCPI de plus-value
 
Dans cette rubrique, nous allons nous intéresser uniquement aux SCPI de rendement. Elles génèrent des compléments de revenus réguliers, contrairement aux SCPI fiscales et SCPI de plus-values.
Petit rappel sur les atouts de la pierre-papier
 
Les SCPI de rendement regroupent de multiples avantages. Nous pouvons citer notamment :
- La possibilité de générer des revenus complémentaires à long terme. Des dividendes trimestriels distribués par la société de gestion elle-même.
 
- L’accès simplifié au marché de l’immobilier tertiaire. En effet, les prix de souscription sont modestes voire faibles : entre 200 € à 1 000 €.
 
- L’achat de parts sociales à crédit. Vous bénéficiez ainsi de l’effet de levier du prêt immobilier. De quoi booster la rentabilité de votre placement sur plusieurs années.
 
- La diversification de votre patrimoine. En tant que détenteur de parts d’une SCPI, vous êtes propriétaire d’un parc immobilier constitué de différentes typologies d’actifs : bureaux, commerces, locaux d’activité, résidences gérées, etc.
 
- La mutualisation des risques locatifs. Le patrimoine d’une SCPI étant composé de plusieurs immeubles, le taux de vacances locatives est réduit considérablement. Idem pour les loyers impayés.
 
- L’absence totale de gestion immobilière et locative. Les actifs détenus par votre SCPI sont gérés par un gestionnaire qualifié. Vous échappez ainsi à toutes les contraintes de gestion.
 
- La possibilité de démembrer vos parts de SCPI. Il s’agit d’une méthode d’investissement avantageuse fiscalement et financièrement. Effectivement, vous souscrivez des parts de SCPI à un prix décoté. Vous pouvez donc en acquérir plusieurs à moindre coût. Cerise sur le gâteau, les dividendes générés par votre placement sont défiscalisés jusqu’à l’extinction de l’usufruit.
 
Vous pouvez investir avec Portail-SCPI.fr pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

Dans quelle typologie de SCPI investir en 2022 ?
Les SCPI de rendement peuvent être divisées en différentes catégories. Et elles ne se valent pas. Il s’agit, pour rappel, des :
- SCPI diversifiées (plus performantes)
- SCPI spécialisées (plus prometteuses)
- SCPI bureaux (plus nombreuses)
- SCPI commerces (plus touchées par la crise sanitaire)
 
L’ASPIM a déjà dévoilé au grand public la nouvelle classification des SCPI 2022. Les 4 catégories (citées ci-dessus) ont été élargies à 7. Bien entendu, cette nouvelle segmentation des SCPI concerne également les OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier). L’ASPIM souhaite ainsi rendre la catégorie d’actifs détenus par les SCPI plus transparente.
 
Voici donc les 7 principales catégories de SCPI disponibles actuellement sur le marché :
- Les SCPI à prépondérance « bureaux »
- Les SCPI à prépondérance « commerces »
- Les SCPI à prépondérance « santé et éducation »
- Les SCPI à prépondérance « résidentiel »
- Les SCPI à prépondérance « logistique et locaux d’activités »
- Les SCPI à prépondérance « hôtels, tourisme et loisirs »
- Les SCPI « alternatifs »
 
D’après les derniers chiffres publiés par l’ASPIM ; les SCPI logistiques et les SCPI santé et éducation sont les grands gagnants de la crise sanitaire en 2020 et 2021. Malheureusement, ce n’est pas le cas des SCPI commerces et hôtels qui ont été fragilisés par la pandémie.

Article publié le 08/02/2022 à 02:00 | Lu 8461 fois