Sommaire
Article publié le 12/05/2021 à 01:00 | Lu 1628 fois

Le PEA/PEA-PME : fonctionnements et différences




Le PEA et le PEA-PME sont des dispositifs d’investissement dans les entreprises. Ils ont les mêmes fonctionnements à quelques exceptions près. Détails.


PEA/PEA-PME : Que retenir sur ces deux dispositifs d’investissement ?

Le gouvernement français offre la possibilité aux particuliers d’orienter leurs épargnes vers le financement des entreprises à travers le PEA et le PEA-PME contre des avantages fiscaux. Cependant, les différences entre ces deux dispositifs paraissent floues pour de nombreuses personnes, car ils présentent quelques similarités.

En réalité, si les deux mécanismes ont le même objectif, ils présentent cependant quelques différences dans leurs fonctionnements et les possibilités qu’ils offrent. En cela, il est possible de les cumuler en respectant certaines dispositions.
 
Dans cet article, nous levons le voile sur le PEA et le PEA-PME en faisant ressortir leur fonctionnement respectif et les différences qu’ils présentent.
 
PEA vs PEA-PME : les possibilités d’investissement
Le Plan d’Epargne en Actions (PEA) offre la possibilité aux particuliers d’investir sur tous les types d’actions dont le siège est situé dans l’Union européenne.
 
Autrement dit, vous pouvez investir aussi bien dans les grandes entreprises (à forte capitalisation) que dans les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les petites et moyennes entreprises (PME).
 
Quant au PEA-PME, il ne permet d’investir que dans les Petites et Moyennes Entreprises (PME). En effet, ce dispositif mis en place en 2014 restreint le champ d’investissement.
 
Contrairement au plan d’épargne en actions, l’entreprise dans laquelle vous comptez investir en PEA-PME doit respecter l’un des critères suivants :
• Présenter un bilan inférieur à 2 milliards d’euros ;
• Avoir un chiffre d’affaires de moins de 1,5 milliard d’euros ;
• Avoir moins de 5 000 salariés ;
• Capitaliser à moins de 1 milliard d’euros en bourse ;
• Avoir moins de 25 % du capital détenu par une personne morale.
 
Le plafond d’investissement pour chaque dispositif
Le montant à investir n’est pas le même pour les deux plans d’épargne en actions. C’est l’une des différences majeures.
 
Plafond d’investissement en PEA
Pour chaque personne ayant au moins 18 ans, le plafond de l’investissement dans un plan d’épargne en actions classique est de 150 000 euros.
 
Votre conjoint(e) peut aussi investir dans ce plan ; ce qui peut porter le montant à 300 000 euros pour le couple (marié ou pacsé). Toutefois, il n’est pas possible de disposer de ce dispositif au nom de votre enfant.
 
Plafond d’investissement en PEA-PME
Contrairement au plan classique, le PEA-PME était plafonné à 75 000 euros par personne. Mais la Loi de Finances 2019 a porté le plafond de dépôt à 225 000 euros. En dehors, du plafond, les règles sont les mêmes que pour le PEA en ce qui concerne l’âge et l’investissement du couple.
 
Un investissement cumulatif ?
Il est possible de cumuler PEA et PEA-PME. Dans ce cas, vous pouvez investir jusqu’à 225 000 euros par personne. Pour un couple marié ou pacsé, cela porte le plafond à 450 000 euros.
 
Cette possibilité est très appréciée par les particuliers qui souhaitent multiplier leurs investissements dans les entreprises pour plus de bénéfices. L’exonération fiscale des revenus intervient après 5 ans. Cet article sur la réforme des plans d’épargne en actions devrait vous intéresser.
 
Attention : Il est vrai que le montant plafond est le même ici pour un PEA-PME (225 000 euros) et un cumul PEA/PEA-PME.
 
Cependant, il y a une différence dans la typologie des entreprises dans lesquelles vous pourrez investir. Si vous pouvez investir dans tous les types d’entreprises avec l’un, ce n’est pas le cas avec l’autre.

Comment souscrire en PEA/PEA-PME ?
Vous pouvez investir dans ces deux dispositifs de deux manières différentes. Cela peut se faire par l’assurance ou par la banque.
• Le PEA assurance : l’investissement est géré par l’assureur sous la forme d’un contrat par capitalisation et concerne les fonds de placement basés dans l’Union européenne. Vous devez donc vous approcher d’une compagnie d’assurance ;
• Le PEA bancaire : ici, vous pouvez investir à titre personnel sur des actions européennes. Cela se fait sous la forme d’un compte titres à un compte espèces. Pour bien choisir votre banque, vous devez vous poser certaines questions.
• En définitive, l’investissement dans les deux plans d’épargne en actions présente des similarités en dépit de quelques différences dans leurs fonctionnements. Vous pouvez investir en PEA, en PEA/PME ou encore opter pour les deux dispositifs.