Sommaire
Article publié le 06/05/2011 à 09:21 | Lu 1977 fois

Travailleurs indépendants : votre retraite se prépare aujourd'hui

Avec la réforme des retraites de 2010, il devient encore plus essentiel d'être bien informé. La lettre de l’Observatoire Alptis de la protection sociale* fait le point sur cette réforme et livre une série de conseils pratiques.


La réforme des retraites s’est basée sur une série de constats, que l’étude menée par l’Observatoire Alptis de la protection sociale s’attache d’abord à rappeler. Mais cette réforme a aussi un impact concret pour les travailleurs non salariés. Avec cette nouvelle étude, l’Observatoire détaille les conséquences pratiques de la réforme pour cette partie de la population qui fait l’objet de ses travaux de recherche depuis maintenant quinze ans.

Les travailleurs indépendants ont intérêt à bien s’informer

Les travailleurs non salariés (TNS) ont tout intérêt à s’informer précisément des dispositifs existants : ceux-ci peuvent notamment leur permettre d’obtenir leurs droits sans décote. Ainsi, le dispositif de rachat de trimestres instauré par la « loi Madelin » reste très avantageux pour les artisans et commerçants, à qui il était destiné.

Pour ce qui est des professionnels libéraux, des améliorations ont été apportées par la réforme de 2010, avec la possibilité de racheter des périodes non « rachetables » jusqu’alors. Mais la prudence s’impose et, selon l’Observatoire, il est essentiel de bénéficier d’un conseil expert, indépendant et personnalisé.

La retraite facultative : indispensable pour compléter le régime de base

L’étude de l’Observatoire Alptis de la protection sociale fait le point sur les caractéristiques et les avantages des différents dispositifs en matière de retraite facultative, en général renforcés par la réforme de 2010 : retraite Madelin, cumul emploi-retraite, PERCO, PERP, rachats des contrats de retraite supplémentaire.

Trois conseils pratiques aux TNS pour optimiser leur retraite
L’Observatoire conseille aux indépendants de préparer leur retraite le plus tôt possible :
- En optimisant leur retraite de base et complémentaire, en faisant notamment le plein de ses droits par le rachat de trimestres en fin de carrière.
- En souscrivant un contrat de retraite Madelin par capitalisation, qui permet ensuite de percevoir une rente, éventuellement reversée aux ayant-droit en cas de décès.
- En épargnant dans une assurance-vie ou en investissant dans du patrimoine, afin de constituer un dernier niveau de sécurité pour soi et ses proches.

* Créé en 1996, L’Observatoire Alptis de la protection sociale est un centre de recherches, animé par un réseau d’universitaires et de représentants socio-professionnels, qui analyse les problématiques de protection sociale de l’univers des travailleurs indépendants et des petites entreprises. Cet observatoire fait partie du groupe associatif Alptis, spécialiste de l’assurance de personnes (santé, prévoyance, assurance de prêts, retraite). Né à Lyon en 1976, indépendant et sans but lucratif, Alptis couvre aujourd’hui plus de 300.000 personnes en France.