Sommaire
Article publié le 10/03/2020 à 03:43 | Lu 7272 fois

Coronavirus : lancement du Plan Bleu dans les maisons de retraite

Alors que le virus ne cesse de progresser en Europe et alors qu’il s’avère particulièrement à risque pour les personnes âgées, le ministère de la Santé français a déclenché fin de semaine dernière, le Plan Bleu dans toutes les maisons de retraite (EHPAD) de l’Hexagone. Le but : organiser la protection des personnes vulnérables accueillies dans les établissements sanitaires et médico-sociaux.


« La France est actuellement au stade 2 de la gestion de l’infection au Coronavirus COVID-19. A ce jour, le virus est présent dans certains territoires et circule, même s’il n’est pas présent partout sur le territoire » précise le communiqué du ministère de la Santé.
 
Et d’ajouter : « dans certains départements où le virus circule et progresse avec beaucoup d’intensité, les mesures de stade 2 ont été renforcées et le dispositif de prise en charge sanitaire a été adapté. La priorité est de ralentir la circulation et la propagation du virus sur le territoire. Pour cela, la mesure la plus simple est la plus efficace est d’appliquer tous les gestes barrières ».
 
Mais au-delà de ces gestes qui visent à réduire l’augmentation du nombre de cas (21 personnes sont mortes en France), la transmission du virus et d’atténuer le pic épidémique, le gouvernement a lancé son Plan Bleu en Ehpad, recommandant d’éviter « les visites aux personnes âgées ».
 
Lire aussi : coronavirus les hommes âgés de 80 ans et plus particulièrement à risque

Rappelons que le Plan Bleu (une initiative lancée à l’origine en juillet 2005 suite à la canicule de 2003) est un plan de gestion de crise permettant aux maisons de retraite, Ehpad, résidences-services, résidences autonomie, etc. A la base le Plan Bleu doit permettre « la mise en oeuvre rapide et cohérente des moyens indispensables pour faire face efficacement à une situation exceptionnelle, quelle qu'en soit la nature ».
 
Ce plan est élaboré sous la responsabilité du directeur de la maison de retraite. Plus concrètement, il s’agit ici d’anticiper les risques de propagation du coronavirus dans les maisons de retraite, d’améliorer leur réactivité en cas de contamination d’un résident ou d’un employé, de gérer les alertes en mobilisant au mieux tous les moyens dont disposent l’Ehpad et de protéger les résidents vulnérables et le personnel.
 
Ce plan comprend également la désignation d’un référent, directeur ou médecin coordonnateur, responsable en situation de crise ; un protocole d’information des résidents et de la famille de l’activation du plan bleu ; des recommandations de bonnes pratiques préventives en cas de canicule à destination des personnels et un protocole sur les modalités d’organisation de l’établissement en cas de déclenchement du plan d’alerte et d’urgence.
 
Le Plan Bleu est appliqué dans les Ehpad par une « cellule d’alerte ou de crise » en relation avec l’ensemble des responsables et du personnel de l’établissement, dotés chacun de fiches de consignes. Cette dernière se fait aider par des experts médicaux d’un hôpital voisin pour mieux gérer le risque d’épidémie au coronavirus.
 
Par ailleurs, dans un guide de l'ARS des Hauts-de-France, on peut lire que le plan bleu peut induire : « le confinement des résidents, usagers et personnels ; l'évacuation des résidents, usagers et personnels ; l'accueil de personnes venant d'autres établissements, notamment d'un établissement de santé dans le cadre du déclenchement de son plan blanc ».

En cas de signes d’infection respiratoire (toux, fièvre, difficultés respiratoires), si vous habitez dans une zone ou circule le virus ou dans les 14 jours suivant le retour d’une zone ou circule le virus :
-  contactez le SAMU Centre 15
-  évitez tout contact avec votre entourage
-  ne vous rendez pas chez votre médecin ou aux urgences
 
Plateforme numéro vert « Nouveau Coronavirus » : 0800 130 000, ouverte 24h/24, 7j sur 7






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Avril 2020 - 01:00 Michel Drucker se mobilise pour les ainés