Sommaire
Article publié le 13/10/2020 à 01:00 | Lu 2269 fois

WeWard : une collaboration avec le CHU de Nice pour son projet Bien Vieillir




Dans un monde qui vieillit, le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nice, ses partenaires et mécènes, ont lancé en janvier 2020 le projet Bien Vieillir, un projet ambitieux destiné à inventer le modèle du Bien Vieillir et le futur de la santé. Ce dernier s’appuie notamment sur l’application WeWard. Détails.


WeWard : une collaboration avec le CHU de Nice pour son projet Bien Vieillir
Intéressante initiative : en effet, depuis deux ans, la start-up parisienne WeWard se penche sur la problématique de la sédentarité et tente, à son échelle, de parer au problème. A cet effet, elle propose de récompenser financièrement ceux qui marchent ! Enfin, une raison tangible de faire 10.000 (environ 7 km) pas par jour !
 
Dans le cadre du projet Bien Vieillir, la startup mettra dans les mains de 1.500 seniors l'application mobile WeWard. Ces seniors seront récompensés quotidiennement pour leur activité physique. Ce qui permettra d’évaluer l’acceptabilité de cette appli chez les personnes âgées et ses conséquences sur l’engagement dans la pratique d’activité physique.
 
Les résultats de cette étude, qui pourront faire l’objet d’une publication scientifique, pourraient constituer une découverte majeure sur les catalyseurs à la pratique d’une activité physique et donc limiter les risques d'isolement et de dépendance.
 
« L’activité physique est un des moyens les plus efficaces pour bien vieillir. C’est avant tout un
changement dans nos comportements du quotidien ! Et tout est question de motivation. Grâce à
ce partenariat avec WeWard, où vos pas vous rapportent, et en lien avec la plateforme fragilité du
CHU de Nice et de notre université Côté d’Azur, c’est bien le but recherché » commente le Professeur Olivier Guérin, chef du Pôle Réhabilitation Autonomie Vieillissement du CHU de Nice et Président de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG).
 
Et de poursuivre : « avec nos collègues du STAPS, dans le cadre du grand projet Nice Bien Vieillir 2030, tout est mis en œuvre pour que nos concitoyens prennent de l’âge, en forme et autonomes, sur notre territoire azuréen ».
 
On le sait, depuis quelques années déjà, la sédentarité est devenue un enjeu de santé publique et ce, partout dans le monde. Elle correspond à « une situation d’éveil caractérisée par une faible dépense énergétique en position assise ou allongée ».
 
Selon l’OMS, elle fait même partie des dix premiers facteurs de « risque de mortalité dans le monde », entraînant le développement de pathologie telles que le diabète, le cancer ou des maladies cardio-vasculaires sur différentes tranches d’âge.
 
Une étude réalisée en 2008 par cette institution démontre qu’environ 3,2 millions de décès chaque année sont attribuables au manque d’exercice. Et la France n’est pas épargnée par ce phénomène.
 
C’est donc dans ce contexte que cette start-up a mis au point cette appli mobile gratuite qui calcule les pas de ses utilisateurs (classique, tous les téléphones le font) mais qui en plus, récompense financièrement l’activité physique dite « douce », la marche.
 
Elle comptabilise les pas effectués en extérieur afin de favoriser le bien-être de ses marcheurs tout en leur faisant découvrir des lieux insolites ou des nouveaux quartiers de la ville. La start-up encourage ainsi sa communauté à atteindre les 10 000 pas journaliers conseillés par l’OMS pour être en bonne santé.
 
Rappelons que le podomètre est un excellent outil pour mesurer l’activité physique d’un individu car il comptabilise le nombre de pas effectué par celui-ci, permettant une prise de conscience du comportement de la personne qui s’en sert.
 
WeWard compte aujourd’hui plus de 1 million utilisateurs actifs et a déjà récompensé plus de 152
milliards de pas ! L’application est téléchargeable sous Android et iOS.





Dans la même rubrique
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 01:00 Thermalies 2021 : pleins feux sur le thermalisme