Sommaire
Article publié le 11/06/2019 à 06:32 | Lu 1028 fois

Walking football : les Français vice-champions du monde à Londres

Les deux équipes de France de Walking football (originaires de Marseille), les plus de 50 ans et les plus de 60 ans, sont toutes deux parvenues en final des Championnats du monde qui se sont tenus à Londres le 2 juin 2019 contre, respectivement les Anglais et le Pays de Galle, battues 2 à 0 et 1 à 0 !


Walking football : les Français vice-champions du monde à Londres
Belle performance pour ces deux équipes de France de walking football qui avaient fait le déplacement de Marseille à Londres pour ce tout premier Championnat du monde de football en marchant.
 
Les plus de 50 ans affrontaient les Anglais et ont perdu 2 à 0 ; quant aux plus plus de 60 ans, ils ont perdu 1 à 0 contre le Pays de Galle. Ces vaillantes équipes marseillaises sont donc toutes deux vices-championnes du monde de Walking Football !
 
Rappelons que ce sport s’adresse aux seniors. Il nous vient de Grande-Bretagne et se joue en marchant. Et seulement en marchant ! Le walking football est de plus en plus populaire en Angleterre (environ un millier de clubs). Cette nouvelle pratique sportive est arrivée dans l’Hexagone il y a deux ou trois ans avec les nombreux retraités anglais qui s’installent en France et qui promeuvent ce football en marchant.  
 
Globalement, le principe est le même que le football mais avec des équipes de 5 contre 5 sur un terrain plus petit et interdiction de courir et de tacler l’adversaire ! Sinon, coup franc ou carton. Autre règle : le ballon ne doit pas aller plus haut que la tête des joueurs.
 
Ce nouveau sport reste encore très confidentiel pour le moment en France, mais il pourrait se développer dans les années à venir compte-tenu du nombre croissant de seniors. Et puis, cette activité permet de bouger sans se faire mal, en s’amusant et en maintenant des liens sociaux avec les copains du club.   
 
L’année dernière, une étude de l’Université de Copenhague au Danemark, parue dans la revue scientifique Plos One et réalisée sur un groupe d’hommes âgés de 63 à 75 ans qui a joué au foot deux fois par semaine pendant un an, leur santé, notamment cardiaque, a été améliorée par la pratique de ce sport que l’on imagine réservé aux jeunes… Les premiers effets bénéfiques ont été notés au bout de quatre mois seulement.