Sommaire
Article publié le 19/12/2018 à 03:58 | Lu 1235 fois

Ville Amies des Ainés : Nos 20 ans à Vevey, lauréat 2018

La remise des prix du concours Villes Amies des Aînés s'est déroulée lors des Sixièmes Rencontres du Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés (RFVAA) au ministère des Solidarités et de la Santé le 7 décembre 2018. Lauréat 2018 Participation citoyenne et emploi : Nos 20 ans à Vevey en Suisse.


« Nos 20 ans à Vevey » est un film documentaire intergénérationnel de 52 minutes mettant en image la rencontre entre deux générations de Veveysans. Sous la direction du réalisateur, de jeunes veveysans ont filmé leurs moments de rencontre et de partage avec des aînés.
 
Ces rencontres avaient comme sujet, le temps des 20 ans des aînés à Vevey. Dans une démarche participative, ce film est donc un projet intergénérationnel permettant aux jeunes et aux seniors de dialoguer sur leurs réalités réciproques, leurs espoirs et leurs craintes.
 
En novembre 2017, ce projet a été présenté par le réalisateur Pascal Bourdillat, de l’ONG « Cinéastes sans frontières » à la Direction des affaires sociales, logement et intégration de la Ville de Vevey en Suisse.
 
Pour le réaliser, il avait besoin de quatre à six jeunes d’une vingtaine d’années et d’aînés de 75 ans et plus qui résidaient à Vevey lors de leurs 20 ans. L’objectif était de mettre en lien ces deux groupes afin que les jeunes interrogent les seniors sur leurs réalités à Vevey et que ces rencontres soient filmées par les jeunes et fassent l’objet d’un film documentaire.
 
Six jeunes et six aînés ont manifesté leur intérêt pour ce projet. Des ateliers d’initiation à la prise de vue, de son et aux techniques d’interview ont été organisés à raison de deux fois deux heures par semaine en février par le réalisateur afin de familiariser les jeunes avec ce travail.
 
Trois rencontres entre les deux groupes (aînés et jeunes) ont eu lieu et ont été filmées par les jeunes. Le film de ces rencontres a fait l’objet d’une projection publique au centre de jour du Panorama en juin, en présence des participants.
 
A travers ces rencontres, les aînés ont pu raconter la société telle qu’ils l’ont connue lorsqu’ils avaient 20 ans. Des thèmes comme l’emploi, les relations sociales, les technologies ou moyens de communication ont pu être abordés. Les participants ont pu saisir les différences et les similitudes de la jeunesse vécue à différentes époques.
 
En plus des douze participants, une cinquantaine de personnes ont assisté à la projection publique du film documentaire. Les retours sont très positifs et chacun sort de cette expérience en ayant appris quelque chose.
 
Les aînés ont eu un véritable rôle de transmission, en tant que mémoire de la communauté. Leur place au sein de ce projet est centrale, ce qui permet de renforcer leur sentiment d’appartenance à la communauté. Ce projet tend à être reconduit en 2019 mais en inversant les rôles : cette fois, ce seront les aînés qui interrogeront les plus jeunes.