Sommaire
Article publié le 06/09/2021 à 09:07 | Lu 1416 fois

Une septuagénaire va parcourir 110km en fauteuil roulant pour alerter sur le quotidien des handicapés




Voici une sacrée aventure pour Anne Morelli-Jagu. En effet, cette femme âgée de 75 ans, va parcourir une distance de 110 km en fauteuil roulant, de Suresnes à Omaha Beach, afin de sensibiliser le grand public au quotidien des personnes handicapées.


DR
C’est donc aujourd’hui le grand jour du départ pour Anne Morelli-Jagu, polyhandicapée de 75 ans qui va partir de chez elles à Suresnes (Hauts-de-Seine) pour rejoindre en fauteuil roulant, la plage d’Omaha Beach en Normandie. Soit 110 km à parcourir pour cette septuagénaire.
 
La vieille dame est dialysée et doit se déplacer en fauteuil roulant électrique à cause d’une dégénérescence osseuse.
 
Pour cette aventure baptisée fort justement « Un fauteuil sur la route », elle sera aidée par le Lions Club et quatre bénévoles de la Croix-Rouge la suivront dans une ambulance. La première étape, celle d’aujourd’hui, va de Suresnes à Poissy, soit 22 km.
 
La septuagénaire rejoindra ensuite Mantes-la-Jolie depuis Epône, reliera Saint-George-Motel à Bueil, ira d'Evreux à Le Neuville-du-Bosc via Le Neubourg et enfin, de Lisieux à Omaha Beach et au cimetière américain de Colleville-sur-Mer. Tout cela, en empruntant des voies vertes et des pistes cyclables.
 
Pour Anne, ce projet recouvre trois objectifs principaux qui se définissent ainsi :
- sensibiliser au handicap les pouvoirs publics et le public en général aux difficultés que rencontrent les handicapés et les personnes à mobilité réduite, notamment dans leurs déplacements et dans les actes de la vie quotidienne,
- rendre hommage aux médecins et à tout personnel soignant qui accompagnent et soutiennent les patients et redonnent courage aux malades qui souffrent dans leur lit d'hôpital,
- Honorer les soldats alliés engagés lors du débarquement de juin 1944 en Normandie, en reliant le cimetière américain de Suresnes à celui de Colleville-sur-Mer.