Sommaire
Article publié le 07/12/2018 à 10:09 | Lu 1043 fois

Une proposition de loi vise à améliorer la santé visuelle des ainés en EHPAD

L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité (cela arrive encore parfois) une proposition de loi visant à améliorer la santé visuelle des personnes âgées en perte d’autonomie.


Plus concrètement, ce texte adopté en cette première lecture par les députés autorise les opticiens à réaliser des examens de réfraction dans les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), autrement dit dans les maisons de retraite, leur donnant ainsi la possibilité de proposer des lunettes adaptées à l’évolution de la vue (dans le cadre d’un renouvellement)  et aux besoins des résidents.
 
Rappelons qu’actuellement, seul un tiers des EHPAD réalise un repérage systématique de la santé visuelle des résidents, faute de personnel formé et disponible. Dans ce contexte, ce sont près de 40% des plus de 78 ans qui sont non ou mal corrigés.
 
Fort logiquement, les troubles visuels sont fréquents dans la population âgée et associés à des conséquences délétères sur la santé, notamment sur la qualité de vie et la dépendance dans les activités de la vie quotidienne. La myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme représentent encore des causes importantes de troubles visuels alors qu’ils sont corrigeables par le port de lunettes bien adaptées à la vue.
 
De plus, le port de lunettes non adaptées est estimé à près de 50% chez les personnes examinées dans leur lieu de vie (parce qu’elles n’ont pas souhaité ou pas pu se déplacer au centre hospitalier) et elle est de 35% chez les personnes avec des pathologies oculaires liées à l’âge (dégénérescence maculaire liée à l’âge, glaucome…).
 
En fluidifiant le parcours de soin, les personnes âgées dépendantes bénéficieront, dans de meilleurs délais et conditions, de lunettes adaptées.
 
Avec le vieillissement de la population de plus en plus de services médicaux ou para-médicaux se développent. On connaissait déjà les dentistes qui se déplacent en maison de retraite, aujourd’hui, c’est au tour de l’opticien de se rendre sur le lieu de vie des anciens. C’est le cas d’Optic 2000 ou des Opticiens mobiles qui interviennent régulièrement en EHPAD, notamment à la demande des familles.