Sommaire
Article publié le 23/12/2016 à 01:00 | Lu 2814 fois

Un jeune designer indien imagine un smartphone pour aveugles

Alors que les candidatures pour l’édition 2018 des Rolex Awards sont désormais ouvertes, redécouvrez le projet de Sumit Dagar, un Jeune Lauréat indien soutenu par ce programme. Son idée ? Améliorer les conditions de vie des aveugles et des malvoyants en leur permettant d’utiliser un smartphone.


En Inde, des millions d’aveugles sont tenus à l’écart de la révolution apportée par l’arrivée des smartphones et des nouvelles technologies d’une manière plus générale. Dans ce contexte, le jeune designer indien Sumit Dagar a décidé de les aider à ouvrir les portes de cet univers qui se développe d’année en année… mais en les laissant sur le côté de la route !
 
Comme l’indique fort justement Sumit Dagar, « la technologie offre à tout le monde des superpouvoirs, mais beaucoup d’aveugles ne peuvent pas accéder à ces nouveaux outils, ce qui ne fait que renforcer leur handicap. J’ai donc décidé de faire quelque chose qui pourrait aider cette population ».
 
Si son objectif à long terme est de développer un smartphone en braille à un prix abordable (il a d’ores et déjà développé un prototype mais il a encore besoin de financements pour mener son projet à bien), le jeune Lauréat Rolex Awards 2012 a déjà lancé une application téléchargeable à l’intention des aveugles. Son nom ? SimplEye. Son principe ? Offrir aux utilisateurs de smartphones la possibilité d’imiter l’écriture en alphabet braille à l’aide de mouvements de doigts sur l’écran et d’écouter les mots créés avec ces gestes. 
 
Dès 2015, 500 utilisateurs ont pu bénéficier du lancement de cette appli en Inde. Sumit Dagar cherche désormais à étendre son projet à l’échelle internationale, puisque le marché pour ce genre de produit est global. Il poursuit en outre le développement d’un clavier pour malvoyants sur téléphone tactile et recherche des financements pour d’autres produits, comme une liseuse pour les aveugles.
 
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), on compte 285 millions de personnes malvoyantes dans le monde, dont 39 millions sont aveugles. Et 82% des aveugles sont âgés de 50 ans ou plus. Avec le vieillissement de la population un peu partout sur la planète, ces chiffres ne feront qu’augmenter dans les années à venir. Il est donc indispensable de penser dès maintenant à leur offrir des solutions qui leur permettront de vivre mieux au quotidien.  






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 10:06 Fin de vie : trois projets récompensés