Sommaire
Article publié le 05/10/2020 à 01:00 | Lu 665 fois

Un cadeau "très !" particulier au Théâtre Funambule Montmartre




Situé au croisement de la rue des Saules et da la rue Francoeur, ce petit théâtre montmartrois ne manque pas de charme. La saison y redémarre avec une belle programmation qui donne envie de retrouver nos chers fauteuils rouges. Parmi les pièces données, celle de Didier Caron, « Un cadeau particulier ».


Cadeau très particulier en effet, dont on ne vous dévoilera pas la nature, même si la typographie de l’affiche est déjà un indice.
 
Eric fête ses cinquante ans mais, comme il est un peu ours, ce sera en petit comité, juste avec Sabine son épouse et son ami Gilles.
 
Ami de trente ans, et également associé dans son entreprise de rencontres en ligne pour « senior », Gilles lui offre un objet qui va déclencher une suite de révélations explosives dont personne ne sortira indemne.
 
Didier Caron, qui a dirigé pendant 10 ans le Théâtre Michel, se consacre maintenant avec succès à l’écriture, la mise en scène et la scène.
 
Nous l’avions vu récemment sur les planches dans la reprise de « Fausses Notes, » créée par lui-même il y a quelques années dans son théâtre de la rue des Mathurins.
 
Sa nouvelle pièce « Un cadeau particulier » explore de façon originale tous les non-dits entre époux et amis, ce qu’on garde pour soi par paresse ou par lâcheté, et qu’un évènement imprévu met brutalement à jour.
 
Ce pourrait être dramatique mais ça ne l’est pas car l’auteur, dont l’humour et la légèreté ne font pas défaut a su trouver un ton mi-sérieux, mi-décalé qui fait qu’on reste toujours dans le registre de la comédie.
 
Didier Caron lui-même campe un Éric attachant, tout surpris d’entendre ce qu’on dit de lui dans son dos depuis longtemps.
 
Ses deux comparses Bénédicte Bailby et Christophe Corsand ne sont pas en reste dans le déroulé des multiples révélations.
 
La mise en scène contribue à la dynamique du texte, laissant le champ libre aux téléphones portables, coupables de bien des indiscrétions.
 
Il faut soutenir le théâtre si l’on veut qu’il survive, raison de plus pour aller voir ce spectacle où on est certain de passer une bonne soirée détendue.

Alex Kiev
 
Théâtre Le Funambule Montmartre
53 rue des Saules 75018 Paris
Du mercredi au samedi à 19h ou 21H en alternance.  Dimanche 18h