Sommaire
Article publié le 25/10/2018 à 01:00 | Lu 1429 fois

Thermalies 2019 : le point sur les cures thermales post-cancer

Le Salon des Thermalies, qui aura lieu du 24 au 27 janvier prochain au Carrousel du Louvre puis du 8 au 10 février à Lyon offre un panorama complet de tendances de la thalasso et du thermalisme. La cure thermale a toute sa place dans l’arsenal thérapeutique ; pour ceux qui ne peuvent pas consacrer les trois semaines nécessaires à une cure thermale classique, les établissements ont développé des programmes bien-être de six jours. En ce mois d’octobre, zoom sur les cures thermales après cancer.


Quand un corps lutte contre le cancer, il subit toute une série de traitements et de soins très lourds qui laissent des cicatrices aussi bien physiques que psychiques.
 
Après la chirurgie, la radiothérapie ou la chimiothérapie, certains patients souffrent de cicatrices post-opératoires et sont parfois sujets à une sécheresse de la peau et des muqueuses, des démangeaisons ou des douleurs articulaires…  Sans compter qu’en plus, l’après-cancer reste une phase psychologiquement très délicate à gérer.
 
Dans ce contexte bien particulier, les cures thermales peuvent offrir une nouvelle approche thérapeutique pour prendre en charge les conséquences des traitements oncologiques et aider les personnes en rémission totale à récupérer, à se réapproprier leur corps et donc in fine, à améliorer leur bien-être physique, moral et social.
 
Cette année, les Thermalies proposent donc aux visiteurs en plus des cures, une série des conférences, notamment sur le retour d’expérience de la cure post-cancer, des ateliers d’images de soi et de la remise en beauté ou comment rebondir professionnellement après le cancer.
 
La Roche-Posay : cure post-cancer
Les personnes qui ont vaincu la maladie ont besoin de souffler, de se ressourcer et de se faire du bien après ce combat sans merci. C’est pourquoi, la station thermale La Roche-Posay, spécialisée dans les pathologies cutanées a conçu une cure de trois semaines pour traiter les suites du cancer.
 
Ce programme vise à accélérer la cicatrisation et à traiter les suites délétères de la radiothérapie (sécheresse cutanée, rougeurs, inflammations) ou des chimiothérapies (sécheresse persistante de la peau et des muqueuses, démangeaisons).
 
En plus des soins thermaux, les curistes ont accès à de nombreux soins de support : les ateliers de maquillage permettent aux femmes de retrouver leur féminité mise à mal par les traitements, les groupes de paroles avec un psychologue pour évoquer les difficultés rencontrées durant le traitement, les conférences ciblées ou encore les ateliers de la sophrologie et de GiQong pour mieux gérer son anxiété.
 
Molitg-les-Bains : mini-cure post-cancer
Fatiguées, fréquemment isolées et parfois dépressives, la réinsertion des femmes qui ont vaincu le cancer est souvent difficile au quotidien. Dans cet esprit, la Chaîne Thermale du Soleil propose à Molitg-les-Bains une mini-cure d’accompagnement et de réhabilitation post-thérapeutique pour les femmes en rémission complète du cancer du sein.
 
En tout, 12 jours pour reprendre confiance en soi et retrouver le cours normal de la vie ; de « sa » vie. Pour cela, des soins thermaux pour reconstituer l’épiderme, des activités sportives adaptées pour retrouver son énergie, une prise en charge diététique pour un meilleur équilibre, un soutien psychologique et un protocole « bien-être » avec des soins esthétiques, coaching et massages, sont proposés pour se réapproprier sa féminité.

La Bourboule : une cure réparatrice
Spécialistes du traitement des affections dermatologiques et des séquelles de brûlures grâce aux vertus réparatrices de leur eau thermale bicarbonatée sodique riche en oligo-éléments, les Grands Thermes de La Bourboule proposent une cure spécifique pour les traitements des séquelles cutanées post-cancer (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie). Dans le cadre de la cure Dermatologie Post-cancer, qui vise à estomper les signes des traitements du cancer, les curistes bénéficient de l’accompagnement d’une équipe puridisciplinaire.
 
Néris-les-Bains : un programme pour mieux vivre après le cancer
Les Thermes de Néris-les-Bains offrent un programme d’éducation thérapeutique pour les femmes en rémission d’un cancer du sein. C’est le seul protocole post-cancer qui soit proposé dans une station spécialiste du traitement du stress et des affections psychosomatiques. Complémentaire aux soins thermaux de la cure, ce nouveau programme a pour but d’améliorer durablement la qualité de vie des femmes en rémission de leur cancer du sein.
 
Il s’articule autour d’une équipe composée de deux infirmières, d’une animatrice sportive, d’une diététicienne et d’une psychologue spécifiquement formée à l’Education Thérapeutique du Patient. Le calendrier d’activités personnalisées remis aux participantes en début de séjour comprend des rencontres avec des professionnels de santé, des ateliers individuels ou collectifs sur l’alimentation, le bien-être, ainsi que des séances d’activité physique adaptée à la personne.
 
Argeles-Gazost : une cure pour soigner ses séquelles post-cancer
Fort de son expertise dans la prise en charge des pathologies lymphatiques, la station thermale d’Argelès Gazost propose la cure Lymphoedème enrichi par le programme Thermoedème pour toutes les personnes ayant subi un parcours médical douloureux et invasif.
 
L’objectif de cette cure est de rendre le patient autonome vis-à-vis de son affection à travers des ateliers d’éducation thérapeutique tout en prodiguant des soins spécifiques afin de réduire le gonflement de la jambe ou du bras concerné. Ces activités sont réparties sur les 3 semaines de cure et viennent en complément des soins thermaux.
 
Ce programme est complété par des entretiens personnalisés et suivi « post-cure » avec une infirmière spécialisée. Selon le niveau de connaissance du patient, d’autres alternatives peuvent être proposées dans ce programme (éducation physique avec un coach sportif, atelier d’hygiène alimentaire ou séances d yoga).
 
Valvital : un programme pour mieux vivre l’après cancer
Depuis plusieurs années déjà, le groupe thermal Valvital accompagne des curistes avec des programmes complémentaires post-cancer du sein. Il s’agit d’une véritable prise en charge globale conçue pour aider la patiente à retrouver un équilibre physique et mental, réduire le stress
post-traumatique et améliorer le sommeil et diminuer le lymphoedème des membres supérieurs.
 
Ce programme comprend : une consultation psycho individuelle, deux séances de sophrologie collective, un atelier nutrition, deux groupes de parole avec un psychologue, trois activités aquatiques et trois soins esthétiques corps et visage. Elaboré à l’aide du Dr Gisèle Briançon, médecin référant du groupe Valvital, cette cure est proposée dans trois établissements thermaux du groupe : Aix-les-Bains, Lons-les-Saunier et Morsbron-les-Bains. Cet accompagnement complémentaire est mis en place dans le cadre d’une cure conventionnée en Rhumatologie, Voies Respiratoires et Phlébologie, en simple ou en double orientation.
 
Les cures post cancer sont proposées également par : plusieurs établissements de la Chaîne Thermale du Soleil (Gréoux-les-Bains, Cambo-les-Bains, Challes-les-Eaux, Le Mont Dore, Saint Amand-les-Eaux), les Thermes Châtel-Guyon, Les Thermes La Léchère, Les Thermes d’Evaux-les-Bains, les Thermes Bérot à Dax, les Thermes de Luz Saint Sauveur, les Thermes de Bridesles-Bains, les Thermes de Vichy et Vichy les Celestins, les Thermes Neyrac-les-Bains, les Thermes de Vals-les-Bains, les Thermes Saint-Gervais-les-Bains, les Thermes de Luchon et La Léchère.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 01:00 Combattre la fatigue avec la chiropraxie