Sommaire
Article publié le 30/10/2019 à 06:44 | Lu 914 fois

StoryEnjoy.com : raconter une histoire à ses petits-enfants après sa mort...

De nos jours, il existe des applis pour un peu tout ; alors que l’on s’approche de la Toussaint, retour sur l’une des dernières en date qui s’inscrit dans l’univers de cette période de l’année où l’on ne peut « échapper » à la mort et à ses différentes célébrations. De fait, StoryEnjoy.com propose de raconter une histoire à ses petits-enfants après le décès d’un grand-parent.


StoryEnjoy.com
Cette application (un petit programme qui se télécharge sur une tablette ou un smartphone) a été pensée à l'origine pour que les membres d'une famille séparés par la distance puissent rester en contact.
 
Dans la pratique, les proches (grands-parents, oncles et tantes) s'enregistrent en train de raconter une histoire numérique et cette dernière peut être réécoutée à l'infini par l'enfant avec la voix et le visage familier de son parent dans un coin de l'écran.
 
Toutefois, testée depuis plus de deux ans, l'application doit faire face « désormais face à un questionnement éthique » souligne le communiqué. De fait, certains des grands-parents conteurs d'histoires sont décédés depuis et les familles s'interrogent, fort légitimement d’ailleurs : « Dois-je laisser mon enfant continuer à écouter les histoires racontées en vidéos par sa mamie décédée ? Est-ce que cela l'empêchera de comprendre ce qu'il s'est passé ? Saura-t-il faire le deuil, cela va-t-il nourrir un déni ? »
 
Pour d'autres, au contraire, l'héritage numérique s’annonce comme un bon moyen de transmettre des valeurs entre les générations : personne n'est éternel mais en revanche, les histoires, elles, peuvent l'être !
 
« N'aurions-nous pas aimé pouvoir écouter une histoire racontée par notre arrière-arrière-arrière-grand-mère ? » s’interrogent les concepteurs de cette appli… « L'histoire que mamie m'enregistre, je pourrai la montrer à mes enfants quand je serai grand » a même témoigné spontanément un jeune enfant utilisateur de ce programme.
 
D'autres applications proposent d'ailleurs de préparer à l'avance cet héritage numérique : photos, vidéos... Et la messagerie de Google permet depuis ce printemps de programmer à l'avance un message à envoyer à ses proches 1 an, 5 ans, 10 ans après sa mort !
 
Contraints de s'emparer de cette question éthique délicate, les concepteurs de l'appli restent humbles et ouverts au débat. Ils recommandent une certaine réserve durant les mois qui suivent le deuil.  Pour que les histoires d'un grand-parent décédé soient ensuite perçues différemment par l'enfant : au même titre qu'un album photos, comme une des traces qui pourra alimenter le souvenir de l'être disparu.






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Octobre 2019 - 01:00 Papy ou Mamie parle-nous de toi : livre de mémoires