Sommaire
Article publié le 05/02/2018 à 01:00 | Lu 2015 fois

Santé à domicile : les PSAD en quelques mots

Pour répondre à l’attente forte des patients de suivre leur traitement chez eux (81% des Français selon une enquête Viavoice, réalisée en novembre 2017), les prestataires de santé à domicile (PSAD) assurent la mise à disposition à domicile des services et des dispositifs médicaux nécessaires au traitement des patients (systèmes de perfusion, matériels d’assistance respiratoire, systèmes d’insulinothérapie par pompe externe, etc.) ou à la compensation de leur perte d’autonomie.


Les prestations permettent l’utilisation de technologies complexes qui facilitent la mise en oeuvre des traitements à domicile ; elles sont, dans la quasi-totalité des cas, délivrées aux patients sur prescription médicale et font l’objet d’un remboursement par l’Assurance maladie sur la base des tarifs de responsabilité définis par la Liste des Produits et Prestations Remboursables (LPPR).
 
Véritable alternative à l’hospitalisation pour la prise en charge de nombreuses pathologies, les PSAD contribuent ainsi à la prise en charge à domicile de pathologies chroniques (traitement de pathologies respiratoires par oxygénothérapie et ventilation, perfusion par pompe externe des patients insulino-traités ou atteints de Parkinson), à l’administration de traitements médicamenteux complexes en ambulatoire (chimiothérapies, antibiothérapies, immunothérapie…), à la nutrition des patients à domicile par voie veineuse ou gastrique et à la mise à disposition d’aides techniques aux personnes en situation de perte d’autonomie au domicile.
 
Au-delà, les PSAD participent à l’accompagnement thérapeutique du patient et jouent un rôle clé pour favoriser l’adhésion du patient à son traitement ainsi que pour aider ce dernier à devenir plus autonome et à mieux vivre au quotidien avec sa pathologie. Ce rôle est d’autant plus facilité qu’il est mis en oeuvre dans l’environnement
habituel du patient, et s’adresse tout autant à lui qu’à ses aidants, souvent oubliés dans le processus hospitalier.
 
Les PSAD délivrent une prestation à 2 millions de patients accompagnés par près de 20 000 professionnels dont 4 000 professionnels de santé (infirmiers, diététiciens, médecins, masseurs-kinésithérapeutes, pharmaciens…) et des techniciens formés et compétents pour une prise en charge de proximité, qui maille l’ensemble du territoire.
 
La prestation de santé à domicile est globale et intègre tout au long de la prise en charge un ensemble de prestations et de services à destination du patient et de son entourage (notamment la formation et l’éducation) mais également un lien permanent avec les autres acteurs de santé, médicaux ou paramédicaux (médecins prescripteurs, médecin traitant, infirmier libéral, pharmacien).
 
Selon les cas, les PSAD peuvent intervenir auprès du patient, soit de manière directe sur demande du médecin prescripteur (cas le plus fréquent), soit pour le compte d’autres acteurs, comme les pharmacies d’officine ou les structures d’hospitalisation à domicile (HAD), dans le cadre de contrats de sous-traitance.

*Enquête Viavoice, réalisée en novembre 2017, sur un échantillon représentatif de 1 000 français





Dans la même rubrique :
< >