Sommaire
Article publié le 23/11/2018 à 01:00 | Lu 636 fois

Rhum : alcool d'hiver

Longtemps considéré comme une boisson populaire, le rhum tente depuis quelque temps, de revenir sur le devant de la scène. Après les whiskies produits de la Bretagne jusqu’au Japon, le rhum a toujours été produit au nord de l’équateur sur une ligne qui ceinture le globe.


Continental avec les productions d’Amérique du Sud et Centrale ou iliens avec les rhums des Caraïbes ou des Philippines, le rhum est également distillé en Asie avec le Laos, la Thaïlande et le Cambodge. L’Australie et l’Afrique du Sud ont aussi tenté l’aventure du rhum.
 
N’oublions pas le Japon qui, après ses succès dans l’élaboration de ses whiskies, possède quelques marques de rhum. Notamment à Okinawa dont le climat y est favorable et plus curieusement, un ancien de la célèbre distillerie de whisky Chichibu s’est installé sur les rives du lac Biwa près de Kyoto pour produire quatre rhums rares.
 
Des alcools d’exception bien éloignés des gnoles que l’on trouvait encore dans les rations militaires K jusque dans les années soixante. Des rhums de mauvaise qualité qui ont longtemps entretenu cette image déplorable du rhum.
 
Qu’il soit d’origine agricole et produit à partir de la canne à sucre comme dans les Antilles françaises ou conçu à partir de mélasse comme dans la plupart des autres régions de productions, le rhum veut se départir de cette mauvaise réputation qui lui colle à la peau.
 
Revenu petit à petit par le biais des cocktails, le rhum met désormais la qualité au premier plan sans toutefois tomber dans les excès tarifaires que l’on rencontre aujourd’hui pour certains whiskies. En revanche, tout comme pour le whisky, on commence à trouver des rhums anecdotiques à l’instar d’un rhum produit à… Paris dans le 10ème arrondissement de la capitale. 

​Voici un petit échantillon de rhums du monde

Des Philippines, nous avons retenu le Don Papa 10 ans. Un rhum élaboré à partir d’un assemblage de différents fûts de rhum de dix ans d’âge et distillés dans un alambic à colonne. Sa couleur très soutenue est provoquée par l’absence d’ouillage des distilleries philippines ; épicé en bouche avec un final de chocolat et de vanille, la rondeur du Don Papa s’accordera avec le plaisir d’un robusto.
 
Du Venezuela, le Diplomatico Reserva Exclusiva est un rhum élégant de douze ans d’âge. Frais, léger (40°), il diffuse des notes d’orange amère et de sirop d’érable. Délicat et soyeux en bouche, il offre une finale épicée. A déguster pur.
 
Nous terminerons avec deux rhums produits en Martinique. L’un est un rhum blanc : le HSE, l’autre un rhum brun : le Trois Rivières. Le HSE cuvée Parcellaire est un rhum blanc agricole issu de la distillation de jus de canne à sucre. Idéal pour la préparation des cocktails, le HSE Parcellaire est également un rhum blanc de dégustation qui offrira aux amateurs de nouvelles sensations.
 
Puissant avec ses 55°, il dégage un nez d’agrumes alors qu’en bouche on ressent une intensité immédiate vite atténuée par des arômes de fruits exotiques. Un rhum blanc élégant à découvrir.
 
Toujours en provenance de la Martinique, les rhums Trois Rivières bénéficient de leur collaboration avec Teeling, le producteur de whiskey irlandais. Une association qui débouche dans un premier temps par le lancement du Trois Rivières Finish Collection.
 
On retiendra le Trois Rivières Irish Whiskey Teeling. Un rhum agricole AOC Martinique, vieilli en fûts de chêne et fini pendant 8 mois en fûts de whiskey small batch. Des fûts qui ont été sélectionnés par Alex Chasko le maître de chais de Teeling. Une finition qui offre un rhum délicat et puissant à la fois.
 
Méconnu, les rhums du monde méritent que l’on s’y attarde et le Guide du Rhum réédité par Flammarion sera le compagnon idéal pour s’y retrouver dans les rhums des caraïbes, d’Asie ou d’Amérique Centrale. Amateurs ou passionnés, chacun trouvera dans ce guide ce qui vous fera voyager dans un univers souvent méconnu. Le Guide du Rhum, Flammarion.
 
Joël Chassaing-Cuvillier





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 09:39 LOT 40, un rye canadien à découvrir !