Sommaire
Article publié le 12/01/2021 à 01:00 | Lu 1082 fois

Provence : vin de la Commanderie de la Bargemone




Un domaine de Provence à la reconquête du marché français. Le plumage et le ramage. Une vieille histoire que tout bon Français connaît par cœur. Pour certains c’est l’un ou l’autre, pour d’autres c’est les deux. Voilà ce que nous propose André Einaudi avec sa nouvelle collection de vins de La Commanderie de Bargemone.


Rouge, rosé et blanc, voici la nouvelle collection de vins élaborés par André Einaudi. Si, jusqu’à présent, la production de la Bargemone était principalement réservée au marché des Etats-Unis, l’application de nouvelles taxes à l’importation sur les vins français a conduit le domaine à se recentrer vers le marché intérieur.
 
Un retour que l’on remarquera facilement chez les cavistes grâce au choix d’un flaconnage aussi original qu’élégant. En effet, pour cette cuvée Marina, le choix des flacons s’éloigne radicalement des classiques bouteilles bordelaises ou bourguignonnes que l’on peut voir pour les vins de Provence.
 
Particulièrement épuré le dessin de ces flacons les rapproche plus d’une jolie carafe à vin ou de whisky haut de gamme.
 
Deux millésimes ont été retenus : 2019 pour le blanc et le rosé et 2015 pour le rouge. Les deux premières cuvées qui viennent de se distinguer par une médaille d’or lors du Concours général agricole de 2020 bénéficient en outre du label d’agriculture biologique depuis le millésime 2017.
 
D’autre part, tous les vins de la Bargemone sont vendangés de nuit afin de préserver la fraîcheur des grains. Constitué d’un assemblage  de cabernet sauvignon, de syrah et de grenache, le Marina rosé offre une robe délicate, rose pâle. Son nez de groseilles roses et de framboises est un prélude à une bouche fruitée et épicée. Il conviendra parfaitement avec des grillades de côtes d’agneaux ou de petits rougets.
 
Quant au blanc, il associe les cépages de sauvignon blanc et de rolle pour offrir une robe d’un jaune presque translucide. Des notes d’agrumes et de fruits confits, une belle rondeur le destinent particulièrement à de jolis plats de poissons méditerranéens rôtis.
 
Dernier vin de la cuvée Marina, le rouge de 2015 est un assemblage de syrah, de cabernet sauvignon et de grenache. Elevé pendant un an en barriques et en cuves inox pour la fin de son élevage. Ce qui lui apporte une très légère note boisée. Un rouge intense pour sa robe, un nez parfumé de cassis et de mûres, une bouche ronde, souple qui offre une belle longueur, ce Marina rouge 2015 est le compagnon idéal d’une belle côte de bœuf grillée sur des sarments.
 
Ces trois vins de la Commanderie Bargemone bénéficient de l’appellation AOP Côtes de Provence et sont disponibles entre 14,50 euros pour les blancs et les rosés et 15,50 euros pour le rouge. Les blancs et les rosés sont également disponibles en magnum.
 
Joël Chassaing-Cuvillier




Dans la même rubrique
< >

Mardi 2 Février 2021 - 01:00 Saint Valentin 2021 : des bulles et du chocolat

Mercredi 23 Décembre 2020 - 01:00 Whisky Eddu : whisky breton, un beau cadeau de Noël