Parcours du coeur 2022 : le but est de parcourir 1,1 million de km !

Il vaut mieux prévenir que guérir. Or, 95% des Français s’exposent à une détérioration de leur santé par manque d’activité physique et de sédentarité, phénomène aggravé, on s’en doute, par les confinements liés à la crise sanitaire. Pour y remédier, la Fédération Française de Cardiologie (FFC)
organise les Parcours du Cœur afin de redonner envie de bouger et ainsi protéger le capital santé mais aussi se maintenir en forme et booster le moral.





Pour encourager les Français à bouger plus et mettre toutes les chances de leur côté pour améliorer leur qualité de vie et diminuer leurs risques cardiovasculaires (stress, hypertension artérielle, obésité…), la FFC organise chaque année depuis 1975, les Parcours du Cœur.
 
Plus concrètement, il s’agit d’évènements sportifs au service de la santé de tous organisés partout en France par les communes, les entreprises et les établissements scolaires permettant de diffuser des messages de prévention, de bonnes pratiques alimentaires et d’hygiène de vie.
 
En 2021, la FFC avait proposé une nouvelle formule pour participer à ces rencontres malgré la crise sanitaire avec une version « connectée » qui permettait à chaque personne, selon ses disponibilités et envies de participer.
 
L’édition 2022 est à la fois en présentiel, du 1er avril au 30 juin 2022 et « connectée », du 1er au 31 mai 2022, pour encourager un maximum de personne à participer et donner envie de se bouger tout au long de l’année.
 
Marcher, courir, faire du vélo sans esprit de compétition : le challenge est de cumuler individuellement et chacun à son rythme un maximum de kilomètres qui viendront s’ajouter au compteur global. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 mai avec une participation symbolique de 2 euros sur parcoursducoeurconnectes.fr.
 
Chaque participant inscrit ensuite ses kilomètres parcourus sur le site web où le compteur est actualisé régulièrement. Pour 2022, l’objectif est d’atteindre 1 100 000 Km, la distance cumulée des littoraux des 5 continents ! L’édition 2021 avait permis d’atteindre et dépasser collectivement 439 000 km ! Donc la FFC espère plus du double pour cette édition. A voir si le challenge sera relevé !
 
Rappelons que l’activité physique est l’une des préventions les plus efficaces contre de nombreuses maladies (cancer, diabète de type 2, etc.) dont les maladies cardiovasculaires, qui tuent encore plus de 400 personnes en France par jour.
 
Pourtant, seuls 5% des adultes ont une activité physique suffisante pour être protectrice. De plus, les femmes sont plus exposées à un manque d’activité physique, 70% d’entre elles sont en deçà de tous les niveaux d’activité identifiés pour être en bonne santé, contre 42% des hommes.
 
Pourtant, les maladies cardiovasculaires restent la première cause de mortalité des femmes en France. Ajouter à cela, la sédentarité est elle-aussi mauvaise pour la santé et a été accentuée avec les confinements liés à la crise sanitaire.
 
L’Organisation Mondiale de la santé (OMS) estime qu’entre quatre et cinq millions de décès pourraient être évités chaque année si la population mondiale était plus active physiquement. Parce que nous ne devons pas attendre d’être malade pour prendre soin de nous, la prévention est notre meilleure alliée et à tout âge.
 
Parcours du cœur : des podcasts pour aller plus loin
Après la première saison de podcasts présentant le fonctionnement du cœur, la FFC lance, en partenariat avec Radio France, une deuxième saison centrée sur les bonnes pratiques pour prendre soin de son cœur au quotidien et ainsi prévenir les maladies cardiovasculaires.
 
Au programme des cinq épisodes de cette nouvelle saison : des témoignages d’acteurs de terrain, des conseils d’un cardiologue et un micro-trottoir. Le premier épisode « Se bouger pour prendre soin de son cœur, » avec le Docteur François Paillard, cardiologue au CHU de Rennes et premier Vice-Président de la FFC, est déjà disponible.
 
Programme des prochains épisodes :
• En mai : Tabac, facteur de risque des maladies cardiovasculaire avec le Pr Daniel Thomas, Professeur en cardiologie des Universités au CHU Pitié-Salpêtrière, Vice-Président de l’ACT et Président d’honneur de la FFC
• En juin : Hypertension, stress et cholestérol, facteurs de risque des maladies cardiovasculaire avec le Pr Alain Furber, chef du service de cardiologie du CHU d'Angers et Président de la FFC
• En juillet : Maladies cardiovasculaires et récidive avec le Pr Gérard Helft, cardiologue à la CHU Pitié-Salpêtrière et professeur de cardiologie à la Sorbonne et Président de la commission « Gestes qui
sauvent » de la FFC

Article publié le 18/05/2022 à 05:04 | Lu 2581 fois