Sommaire
Article publié le 06/10/2021 à 02:00 | Lu 1192 fois

Orpéa : une approche intergénérationnelle pour un vieillissement actif au sein des structures




L’idée est simple : intégrer une crèche ou une école maternelle dans une maison de retraite ! Le groupe de maisons de retraite -et il n’est pas le seul- croit aux projets intergénérationnels qui encouragent le contact entre les enfants et les personnes âgées et travaille avec cette philosophie depuis plus de dix ans.


En Espagne, Orpea Meco est ainsi la première résidence pour personnes âgées à avoir intégré une école maternelle pour enfants dans son établissement, une initiative pionnière qui permet aux personnes âgées de retrouver le rôle d’adultes responsables qu’elles avaient auparavant.
 
De leur côté, les enfants acquièrent des compétences sociales, des valeurs et améliorent leur vocabulaire.
 
Ces dispositifs d’approche intergénérationnelle, déployés sous des formes différentes, sont très développés aussi en Autriche, en Suisse, en Tchéquie ou encore en France (même au sein d'autres groupes de maisons de retraite, précisons-le).
 
Très important également dans l’approche du groupe, le développement des approches non
médicamenteuses à partir d’ateliers de stimulation cognitive et sensorielle qui facilitent les soins - art-thérapie, gymnastique douce, ateliers occupationnels comme le jardinage, la cuisine ou la couture ou encore des ateliers reminiscence - des sessions élaborées pour permettre aux patients de se souvenir des évènements importants et des intérêts qui ont  marqué leur passé.
 
A noter également, les nombreuses initiatives en Autriche, en Suisse, en Espagne ou encore en Allemagne, où les bars, les restaurants et les salons de coiffure des établissements du groupe accueillant des personnes âgées sont ouverts à la clientèle extérieure. Une intégration à la vie locale qui favorise et maintient les liens et les échanges des résidents avec tous les publics.