Naissance du Gérontopôle des Hauts-de-France

C’est à Amiens que s’est tenue l’Assemblée Générale constitutive du gérontopole Hauts-de-France, siège de cette nouvelle association créée le 7 juillet dernier. Cette nouvelle structure, de statut Association loi 1901, doit permettre à ce territoire de rejoindre les neuf autres régions françaises à s’en être déjà dotées. Le but de cette structure ? Agir en faveur du bien vieillir et dans la prise en charge du soin des personnes âgées sur le territoire régional grâce à une association dotée d’une équipe et de moyens dédiés.


Plus concrètement, cette association vise à rapprocher, valoriser et dynamiser les acteurs de la recherche, de l'accompagnement et du soin, de la formation, de la prévention, de l’innovation, du numérique, de l'entreprise et des usagers, ainsi que les collectivités territoriales et les services de l'Etat, autour des enjeux du vieillissement.
 
Son objectif est donc d’améliorer la qualité de vie des seniors et des personnes âgées, de leurs proches et des professionnels tout en contribuant à rendre la société plus inclusive.

Dans la pratique, son plan d’actions sera centré sur 4 piliers : favoriser et accompagner l’observation, la recherche et l’évaluation ; soutenir la formation, favoriser l’attractivité des métiers ; communiquer et informer et soutenir la silver économie en région.
 
Une nouvelle structure pour relever les défis du vieillissement sur le territoire des Hauts-de-France

Les estimations concernant le vieillissement de la population régionale montrent qu’entre 2013 et 2050, cette région comptera 640.000 seniors de 65 ans ou plus supplémentaires, soit une hausse de 1,4% par an en moyenne.
 
Les Hauts-de-France abriteraient ainsi 1,4 million de seniors en 2050, contre 920.000 aujourd’hui. La part des seniors passerait ainsi dans la région de 15% en 2013 à 25% en 2050 !
 
Les challenges à relever sont nombreux, notamment car ce territoire compte un nombre important de communes rurales, ce qui représente un défi de taille dans l’aide au quotidien à apporter aux aînés.

Malgré ces enjeux, cette région était l’une des seules en France à ne pas encore compter de gérontopole. C’est désormais chose faite...

Publié le 20/07/2023 à 03:55 | Lu 5860 fois