Sommaire
Article publié le 22/04/2020 à 10:17 | Lu 2996 fois

MonTissuMasque.com : quand un pneumologue vous montre comment faire votre masque en tissu




Bientôt le déconfinement, mais attention, cela ne signifie pas que cette pandémie est derrière nous ! Dans ce contexte, même si nous allons pouvoir ressortir de chez nous, il faudra faire attention, et surtout, il faudra sortir masqué. Voici donc un site (réalisé par un pneumologue) qui vous propose de créer votre propre masque.


Montissumasque
Contrairement à ce que disent certains depuis le début, les masques sont indispensables en cas de pandémie telle que le Covid-19. Il suffit de voir comment Hong-Kong a réagi dès les premiers cas… Non seulement fermetures des frontières, mais surtout, surtout, tout le monde masqué depuis des semaines et des semaines !
 
C’est ainsi que ce voisin direct de la Chine, particulièrement exposé et à risque est parvenu à contenir l’épidémie avec un millier de malades (7,5 millions d’habitants avec l’une des plus forte densité au monde) depuis le début et quatre morts. Le tout avec un confinement relativement léger.
 
De fait, un masque ça sert à éviter de contaminer les autres (c’est pour ça qu’en Asie, ils en portent systématiquement dès qu’ils sont malades), mais cela sert aussi, en cas de pandémie comme celle que nous connaissons actuellement, d’éviter d’être contaminés. Dans cet esprit, on comprend bien que si tout le monde en porte, cela réduit fortement les risques de contaminations !
 
Alors que la France va cruellement manquer de masques dans les semaines à venir, les masques en tissu se développent. Attention, ils ne sont pas aussi efficaces que les masques chirurgicaux, mais… c’est mieux que rien ! En gros, un masque FFP2 vous protègera à 95% et le plus mauvais des masques en tissu à 50%. Mais en moyenne, ils protègent à 60/70%, ce qui n’est pas si mal.
 
Dans ce contexte, le pneumologue Bertrand Dautzenberg a créé le portail  baptisé MonTissuMasque.com qui fait le point sur les masques en tissu et vous explique comment en fabriquer (avec ses connaissances actuelles, puisqu’en ce moment, les connaissances en la matière évoluent de jours en jours) non pas un mais plusieurs, car vous en aurez besoin d’une dizaine en fonction de vos sorties et des lavages...
 
Précisons aussi que l’Afnor dévoilera dans quelques jours diverses solutions de fabrications de masques.