Mon manuel d'acupression de Murielle Toussaint : tout savoir sur cette technique chinoise ancestrale

Les éditions Mosaïque-Santé publie en ce printemps 2024, l’ouvrage Mon manuel d’acupression de Murielle Toussait, journaliste spécialisée dans le domaine de la santé et naturopathe qui vous propose de découvrir en 208 pages (19,90 euros) les différents points d’acupression issus de la médecine chinoise et leurs bienfaits. Passionnant.


Mon manuel d'acupression de Murielle Toussaint : tout savoir sur cette technique chinoise ancestrale
Issue de la médecine chinoise traditionnelle, l’acupression est une technique de soin ancestrale non médicamenteuse qui convient à toute la famille.
 
Dans la pratique, elle consiste à stimuler des points spécifiques du corps par la pression pour soulager la douleur et rééquilibrer son flux d’énergie, activant ainsi les défenses naturelles.
 
Facile à mettre en œuvre, rapide et efficace, vous n’avez pas besoin d’appareil compliqué : les doigts ou un crayon à pointe arrondie font parfaitement l’affaire !
 
Répertorié par ordre alphabétique des affections, cet ouvrage est un outil pratique qui permet d’utiliser l’acupression en toute situation, afin de soulager les petits maux du quotidien : problèmes respiratoires et ORL, affections cutanées, douleurs articulaires et musculaires, soucis digestifs, maux de tête, troubles circulatoires, allergies, déprime, insomnie, stress, etc.
 
Pour chacun des 75 problèmes de santé présentés, les points à stimuler et leur emplacement sont clairement indiqués grâce aux 400 dessins qui permettent de les localiser précisément en un coup d’œil.
 

Qu’est-ce que l’acupression ?

Partie intégrante de la médecine chinoise, l’acupression, ou digitopuncture, est très proche de l’acupuncture. Comme celle-ci, elle est basée sur la stimulation des points d’acupuncture le long des méridiens.
 
Mais ici, comme en réflexologie et en shiatsu, pas besoin d’aiguille : vos doigts ou vos mains feront l’affaire ! Notre corps possède de nombreux points réflexes en relation avec les différents systèmes ou organes.
 
En stimulant un point précis du méridien de l’estomac, par exemple, vous pouvez soulager des douleurs dentaires. Paradoxal, direz-vous ? Pas du tout. Notre organisme est un tout et le fonctionnement ou dysfonctionnement d’une partie du corps entraîne inéluctablement des répercussions sur les autres parties.
 

Les méridiens

En médecine traditionnelle chinoise, on compte 14 méridiens qui véhiculent l’énergie à travers le corps :

– Le méridien du cœur (C – Shu Shao Yin)
– Le méridien du maître du cœur (MC – Shu Jue Yin)
– Le méridien du foie (F – Zu Jue Yin)
– Le méridien du gros intestin (GI – Shu Yang Ming)
– Le méridien de l’intestin grêle (IG – Shu Tai Yang)
– Le méridien de l’estomac (E – Zu Yang Ming)
– Le méridien du poumon (P – Shu Tai Yin)
– Le méridien de la rate (Rt – Zu Tai Yin)
– Le méridien du rein (R – Zu Shao Yin)
– Le méridien du triple réchauffeur (TR – Shu Shao Yang)
– Le méridien de la vésicule biliaire (VB – Zu Shao Yang)
– Le méridien du vaisseau conception (VC – Ren Mai)
– Le méridien du vaisseau gouverneur (VG – Du Mai)
– Le méridien de la vessie (V – Zu Tai Yang)
 

Chaque méridien, en étroite relation avec les autres, gouverne le fonctionnement de plusieurs parties de l’organisme : le trajet principal du méridien du cœur débute, comme son nom l’indique, au cœur, court le long de la face interne du bras et aboutit à l’extrémité du petit doigt.
 
Il est lié à la circulation sanguine, à l’activité cardiaque, aux globules rouges, aux mâchoires, à la langue, au langage, à l’état d’éveil et au sommeil, aux émotions, à la mémoire, à l’utérus, à l’intérieur du bras et à l’auriculaire.
 

Comment ça marche ?

Le long du trajet de ces méridiens se trouvent différents points d’acupuncture. En acupression, c’est l’un ou plusieurs de ces points, choisis en fonction du trouble, qui seront stimulés par une pression ou un massage des doigts.
 
Ces points, reliés aux différentes zones ou organes du corps, servent en quelque sorte de gâchette vous permettant d’agir à distance sur la zone correspondante. Ils permettent par ailleurs de rééquilibrer la circulation de l’énergie le long des méridiens.
 
Vous pouvez sans crainte utiliser cette technique à la maison, seul(e) ou avec l’aide d’un membre de la famille. Il suffit pour cela de savoir sur quel point agir et dans quel cas.
 

Comment localiser les points à stimuler ?

Pour chaque problème de santé, j’ai renseigné les points à stimuler et leur emplacement. Des dessins vous permettent par ailleurs de les localiser en un coup d’œil.
 
Lorsque le contraire n’est pas précisé, les points des membres (bras, jambes, pieds, mains, etc.) ou des organes qui vont par paire (oreilles, yeux, etc.) doivent être massés des deux côtés du corps.
 
Si vous doutez de votre capacité à localiser précisément les points, vous pouvez également vous procurer en magasin d’acupuncture un petit appareil électrique utilisé par certains acupuncteurs occidentaux, qui détecte précisément l’emplacement des points d’acupuncture et dont vous pouvez
ajuster le degré de sensibilité.

Publié le 04/04/2024 à 01:00 | Lu 909 fois