Sommaire
Article publié le 10/10/2019 à 06:00 | Lu 1749 fois

Mobilaug : de l'art d'aménager le logement des personnes âgées

Avec le vieillissement des populations, la Silver Economie a le vent en poupe. Et parmi les secteurs qui se développent à la vitesse grand « V », celui de l’adaptation des logements aux besoins des personnes âgées. Un marché sur lequel la jeune société Mobilaug espère trouver sa place.


Mobilaug
Fort de leur expérience avec C2home et Shelty, deux sociétés d’aménagements pour les personnes à mobilité réduites et d’extensions de maisons pour tous, Nans Chevaux et Thibaut Chavrier, pas encore trente ans, se lancent dans une nouvelle aventure entrepreneuriale : Mobilaug.
 
Avec ce nouveau projet, les deux associés « veulent donner accès aux agencements et aménagements design pour les personnes à mobilité réduite et pour les seniors ». Leur idée : surfer sur la réalité augmentée pour proposer des solutions de mobilité augmentée.
 
L’objectif est de redonner de l’esthétique à des solutions aujourd’hui simplement pratiques et techniques (et donc pas toujours très jolies), mais aussi, d’apporter davantage de confort dans tous les déplacements et usages de la vie courante. Pour que l’aménagement de chez soi (intérieur et extérieur) ne soient plus un handicap au quotidien.
 
Alors que jusqu’à présent, dans la plupart des cas, les propositions étaient disparates et compliques, cette jeune entreprise propose sur son site web, « toutes les solutions envisageables, en prenant en compte tous les espaces d’une vie au quotidien, du salon, de la salle de bain aux extérieurs, en passant par le dressing, la chambre, le bureau ». Bref une vue d’ensemble qui permet de repenser la globailité de son chez soi et de ses déplacements.
 
La société a démarré sur Lyon mais envisage bien évidemment, de se développer dans toute la France, notamment sous forme de franchises. A ce sujet, Mobilaug sera au salon de la Franchise de Lyon le 17 octobre prochain.






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 5 Décembre 2019 - 01:00 Co'coon : du nouveau dans la coloc'seniors