Sommaire
Article publié le 02/09/2019 à 05:26 | Lu 1411 fois

Maurice : Andras Arato, un septuagénaire devient célèbre grâce aux mèmes

De nos jours les réseaux sociaux sont devenus incontournables. Et certains seniors ont su profiter de cette tendance : c’est le cas du Hongrois Andras Arato, qui est devenu une « star » (malgré lui) d’Instagram grâce à son sourire « figé » (voire coincé) qui est utilisé dans de nombreux « mèmes » de type Hide the pain Harold ou Maurice. Explications.


Avant de revenir sur le succès de Hide the pain Harold (cache ta douleur Harold) rappelons ce qu’est un « mème » (qu’on pourrait traduire en français par « moi moi).
 
En fait, un mème, c’est une idée ou un concept diffusé -généralement sur les réseaux sociaux- en étant imitée et/ou détourné de manière humoristique, la plupart du temps. Pour être compris, le mème a besoin de son contexte et de la culture qui l’accompagne.
 
Et c’est grâce à ces fameux mèmes qu’Andras Arato, un septuagénaire hongrois est devenu célèbre sur le web et notamment sur Instagram, bien malgré lui, il y a quelques années déjà. En effet, l’homme a acquis sa réputation grâce à son sourire « figé » représenté dans toute une série de photos stockées dans une banque d’images…
 
Les internautes et surtout les instagramers se sont emparés de ces images pour les détourner de manière humoristique dans une série intitulée Hide the pain Harold ou Maurice : le concept étant de montrer quelqu’un qui veut « se la jouer cool » mais qui est en réalité totalement coincé ou qui se trouve dans l’embarras.
 
Le succès de ces images -très amusantes il faut bien l’avouer- a été viral et en peu de temps, l’image d’Andras est devenue célèbre et inonde désormais le web et les réseaux sociaux.






Dans la même rubrique :
< >