Sommaire
Article publié le 22/06/2018 à 03:35 | Lu 1458 fois

Les trésors de la Sacem en accès libre dans son musée numérique !

Écouter la bande-son de Mai 68, voir la partition de « Danse macabre » de Camille Saint-Saëns, retrouver la causerie anti alcoolique de Bourvil, découvrir comment est née la chanson « Un homme heureux » de William Sheller.... Grâce au Musée Sacem en ligne, partez à la découverte des traces et des témoignages de celles et ceux qui font vivre la création.


Créée en 1851, la Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique (Sacem) est le lieu où sont documentés les œuvres créées par ses membres. Chaque chanson, poème, partition y fait l'objet d'un dépôt informant sur son titre, son ou ses auteurs, compositeurs, éditeurs, afin de pouvoir assurer la collecte et la répartition de leurs droits.
 
La Sacem compte en 2018 plus de 164 000 membres et gère 120 millions d'œuvres du monde entier. Le Musée numérique [null - 0] rassemble pour le moment près de 3 200 archives accessibles gratuitement, sélectionnées parmi 30 kilomètres de rayonnages. Il évolue et s'agrandit chaque jour.
 
Ces archives uniques révèlent des créateurs et éditeurs connus ou moins connus, de tous répertoires et de tous horizons, dans une partie de la création souvent ignorée : celle qui a trait à la gestion des droits de propriété intellectuelle, mais aussi à la vie et aux relations des membres de la Sacem avec leur société, avec leurs pairs, et sous l'angle de leur métier.
 
L'objectif de ce site est de présenter des documents, généralement inédits, qui permettent d'éclairer les pratiques et les métiers des créateurs et de leurs éditeurs au fil du temps. Il propose plusieurs axes.
 
Les archives
Vous pouvez affiner votre recherche :
- par répertoire : chanson engagée, jeune public, musique classique, électronique, de documentaire, rap, variété, opérette, rock, zouk...
- par créateur : Guillaume Apollinaire, Bobby Lapointe, Victor Hugo, Alain Bashung, Francis Blanche, Les Ogres de Barback, George Delerue...
- par période : des années 1840 aux années 2010
- par type : acte de naissance, coupure de presse, contrat, photo, courrier, partition, certificat de moralité, correspondance...
- et aussi découvrir la sélection de pépites : la partition de Forza del Destino de Giuseppe Verdi , l'examen d'entrée à la Sacem d'Henri Salvador, la demande d'adhésion d'Igor Stravinsky en qualité d'auteur-compositeur, le bulletin de déclaration de « Tout va très bien, madame la marquise » de Paul Misraki...
 
Les chroniques
Pépites, podcasts, coulisses de la création, inattendues, voyages voyages, histoire d'une œuvre, la longue marche du droit d'auteur, hommages : différentes séries de chroniques apportent leur éclairage sur des archives inédites. Elles racontent l'histoire, tantôt amusante, tantôt tragique, des créateurs et de leurs œuvres.
 
Les expositions
Actuellement, vous pouvez voir :
- La musique, une histoire d'hommes ? Femmes et création musicale du Moyen Âge à la naissance de la Sacem
- Les pionnières de la modernité : Femmes et création musicale - Début du XXe siècle
- Histoire de la Sacem : Genèse d'une société de créateurs et d'éditeurs
- Mai 68 : De la révolte à la légende
- Chansons et contes musicaux pour les enfants : Toutes ces chansons douces...
- Du vinyle à internet : Mille et une façons d'écouter la musique.
 
À noter : si vous avez des archives qui pourraient figurer dans le Musée en ligne et que vous souhaitez les faire numériser, vous pouvez contacter le Musée.

Source