Sommaire
Article publié le 25/10/2021 à 08:46 | Lu 1882 fois

Les aidants entre solidarités privées et politiques publiques (livre)




Les éditions Eres viennent de publier l’ouvrage collectif « Les aidants entre solidarités privées et politiques publiques » (18 euros, 304 pages) sous la direction de Jean-Jacques Amyot qui décrypte la réalité aidants-aidés, la relation nouée entre eux et l’univers professionnel du médico-social.


Les aidants entre solidarités privées et politiques publiques (livre)
On le sait, en France, onze millions de personnes aident un proche. Un chiffre qui devrait continuer d’augmenter dans les années à venir compte tenu du vieillissement des populations. Et même si, la plupart du temps, ces aidants ne se reconnaissent pas dans cette appellation.
 
En deux décennies, ils sont pourtant devenus en une force d’intervention visible, omniprésente auprès des publics vulnérables, sans laquelle le secteur médico-social vacillerait à coup sûr. Bien sûr, la variété des situations, des configurations et des territoires dans lesquels se développent leur action, entre sphère privée et politiques publiques, nécessitent de comprendre les enjeux des acteurs et des institutions.
 
Dans cet esprit, ce nouveau livre publié chez Eres propose de les décrypter en prenant en compte la réalité aidants-aidés, de la relation nouée entre eux et de l’univers professionnel du médico-social.
 
Entre Famille, solidarité, politiques publiques, contrat social, économie des échanges, intergénération, protection sociale, adaptation des modes de vie et des conditions de travail (cf. le congé du proche aidant), rôles masculins et féminins, aucun des grands rouages du fonctionnement social n’échappe aux problématiques générées par la question de ces aidants dont les auteurs rendent compte au plus près de la vie quotidienne grâce à de nombreux témoignages.
 
Pour rappel, depuis dix ans, le 6 octobre est la Journée nationale des aidants sensibilise le grand public au rôle des proches aidants de personnes âgées ou handicapées.
 
Jean-Jacques Amyot est psychosociologue spécialisé sur les questions de vieillesse, de vieillissement et de retraite. Chargé d’enseignement à l’université Michel de Montaigne (Bordeaux), il est membre du réseau national de consultants en gérontologie (ARCG).





Dans la même rubrique
< >

Lundi 29 Novembre 2021 - 01:00 Telegrafik : plateforme du "care"