Sommaire
Article publié le 16/12/2021 à 15:18 | Lu 4468 fois

Les 65 ans et plus risquent de perdre leur pass sanitaire car ils n'arrivent pas à se faire vacciner




On le sait depuis le 9 novembre dernier : les Français de plus de 65 doivent recevoir leur dose de rappel à partir du 15 décembre prochain afin de pouvoir maintenir la validité de leur pass sanitaire. Sauf qu’ils n’arrivent pas à prendre de rendez-vous compte tenu du nombre de vaccinations en cours et de l’arrivée de la 5ème vague qui s’annonce comme une déferlante.


De nos jours, le pass sanitaire est devenu indispensable pour pouvoir effectuer un grand nombre de tâches et d’activités… Même si dans la pratique, certains établissements ne vérifient rien ou presque (trains, certains restaurants, évènements, etc.). Sans compter les personnes qui présentent le pass sanitaire et le QR code de leur mère ou de leur frère !
 
Mais bon, pour ceux qui souhaitent rester dans la légalité, le pass sanitaire est incontournable dans notre quotidien. A ce titre, Emmanuel Macron a indiqué que depuis le 15 décembre dernier, les seniors de 65 ans et plus devraient avoir reçu sept mois après leur dernière dose, leur 3ème dose de rappel -ou 2ème s’ils ont eu le Covid- afin de pouvoir conserver leur pass sanitaire.
 
Oui mais voilà, impossible quasiment de prendre un rendez-vous avant le début de l’année prochaine -janvier au mieux, souvent février- dans certaines villes et/ou région… Ainsi, ce ne sont pas moins de 400.000 seniors qui pourraient perdre leur pass sanitaire dans les jours à venir faute de pouvoir se faire vacciner en temps et en heure !
 
Rappelons que le 6 décembre dernier, pour tenter de contenir la cinquième vague de coronavirus (les contaminations n’ont jamais été aussi élevées depuis avril 2021), Jean Castex a conditionné la validité du pass sanitaire à l’injection de la dose de rappel pour l’ensemble des plus de 18 ans, dont le pass sanitaire expirera ce le 15 décembre pour les plus de 65 ans et au 15 janvier pour les autres.
 
Le premier ministre a cependant indiqué que cette catégorie de la population -les seniors- pourrait accéder en priorité à la vaccination en pouvant se présenter sans rendez-vous dans un centre de vaccination. Sauf qu’en réalité, ça ne fonctionne pas ! Bref, ça promet pour les fêtes de fin d’année, sans compter qu’il devient difficile de trouver des autos-tests. Ce qui n’arrange rien .
 
Avec la cinquième vague de Covid, chacun à partir de 18 ans et plus, est éligible au rappel « 5 mois après la dernière injection d’un vaccin à double dose (Pfizer, Moderna, Astrazeneca) ; et 1 mois après la monodose pour le Janssen.
 
Actuellement, plus de 6,7 millions de Français n'ont toujours pas reçu la moindre dose de vaccin dans le pays. Parmi eux, 1,3 million de 65-79 ans et plus et quelque 530.000 personnes de plus de 80 ans, pourtant vulnérables face au Covid-19.
 
A noter : l'injection d'une dose de rappel génère un nouveau QR code qui n'efface pas l'ancien. Les deux peuvent être stockées sur l'application TousAntiCovid ou au format papier, et servir tous deux de pass sanitaire.





ARTICLES LES +