Sommaire
Article publié le 03/04/2018 à 01:00 | Lu 1219 fois

Le traitement de la cataracte est la plus fréquente des interventions chirurgicales

Selon une récente publication de la Dress parue dans l’édition Etudes et Résultats de mars 2018, le traitement de la cataracte primaire serait en France, la plus fréquente des interventions chirurgicales. Rappelons que la cataracte est un trouble de la vision qui concerne principalement les ainés et qui survient lorsque le cristallin perd de sa transparence.


Le traitement de la cataracte est la plus fréquente des interventions chirurgicales
Lorsque le cristallin -petite lentille ovale située derrière la pupille- s’opacifie, les rayons lumineux parviennent moins bien à la rétine, ce qui explique que la vision s’embrouille...
 
Le terme de cataracte décrit cette impression de regarder à travers une chute d’eau ; du latin cataracta, qui signifie chute d’eau. Pour simplifier et bien comprendre son fonctionnement, le cristallin joue le même rôle que la lentille d’un objectif d’un appareil photo : il sert à faire la mise au point de l’image selon la distance de l’objet observé.
 
En France, le nombre de séjours hospitaliers avec traitement chirurgical de cataracte primaire (remplacement du cristallin par une lentille artificielle) s’élève à 826 000 en 2016. Le nombre de patients opérés est toutefois plus faible : 574 000, car 44 % d’entre eux ont été opérés des deux yeux la même année, au cours de deux séjours distincts.
 
Entre 2008 et 2016, la part de la chirurgie ambulatoire a fortement augmenté puisqu’elle est passée de 70% à 92%. Au cours de cette période, le nombre annuel de séjours pour cataracte a augmenté de 39% et celui des patients opérés de 28%.
 
Après prise en compte de l’augmentation de la population et de son vieillissement, la hausse des taux standardisés est de 23% pour les interventions et de 13 % pour les patients. Ce décalage reflète l’augmentation des interventions bilatérales réalisées au cours de la même année.
 
Le plus souvent, la cataracte se forme lentement, avec le vieillissement. De fait, au fil du temps, la structure du cristallin change. On ne sait pas vraiment pourquoi la cataracte survient avec l’âge, mais selon la principale hypothèse, ce seraient les protéines du cristallin qui seraient altérées par les radicaux libres..





Dans la même rubrique :
< >