Sommaire
Article publié le 23/01/2020 à 02:52 | Lu 1052 fois

Le monte-escalier, garant de votre autonomie

Si avancer en âge s'accompagne malheureusement trop souvent d'une perte d'autonomie à des degrés divers, il existe néanmoins des moyens de continuer à vivre à la maison sans changer ses habitudes. Parmi ceux-ci, l'installation d'un monte-escalier permet de circuler librement chez soi, en toute autonomie et en toute sécurité, en ayant même accès aux étages supérieurs de sa maison. Et contrairement aux idées reçues, un monte-escalier peut s'adapter à tout type d'intérieur et convenir à des budgets serrés. Éclairages.


Otolift DR
Qu'est-ce qu'un monte-escalier ?
Un monte-escalier est un dispositif de mobilité en forme de siège fixé sur un côté des escaliers et assisté d’un système électrique. Il vise à permettre l'accès aux étages de son logement à une personne âgée ou plus généralement à une personne à mobilité réduite.
 
Le monte escalier se compose principalement d'un rail, d'un siège et d'un bloc moteur électrique. L'ensemble est complété par des accoudoirs, un repose-pied et des commandes de contrôle.
 
Comment fonctionne un monte-escalier ?
Le fonctionnement général d'un monte-escalier est très simple et suit les étapes suivantes :
1. L'utilisateur s'installe sur le siège.
2. Il lance le départ avec les commandes de contrôle, qui peuvent être murales, sur les accoudoirs ou sur une télécommande.
3. Le monte-escalier effectue son trajet et s'arrête à destination.
4. L'utilisateur se lève du siège.
 
La sécurité est un paramètre capital des monte-escaliers. Ils sont donc équipés de différents dispositifs de sécurité, tels qu'une ceinture de sécurité (pour empêcher les chutes), des accoudoirs (pour plus de stabilité), un système de freinage d'urgence, un détecteur d'obstacle, une clé de verrouillage (pour empêcher les enfants de le mettre en marche, par exemple) ou encore, une batterie (pour pouvoir fonctionner même en cas de coupure de courant).
 
Les avantages du monte-escalier à la maison
Les avantages du monte-escalier à domicile sont nombreux et assez évidents. Il permet avant tout de permettre aux personnes âgées de conserver leur autonomie et de pouvoir vivre à la maison le plus longtemps possible. Il leur permet de conserver leurs habitudes en pouvant profiter de la totalité de leur maison et ne pas se cantonner au rez-de-chaussée. De plus, les escaliers restent libres et utilisables par les autres membres de la famille.
 
On note en revanche très peu d'inconvénients, parmi lesquels un encombrement partiel des escaliers et une ascension plus lente qu'à pied.
 
Les différents types de monte-escaliers
Il existe deux grandes catégories de monte-escaliers :
● Le monte-escalier droit,
● Le monte-escalier à courbes.
 
La différence entre ces deux types de monte-escaliers réside en réalité dans le type d'escaliers destinés à accueillir l’appareil.
 
Le monte-escalier droit convient, comme son nom l'indique, à des escaliers sans virages, sans palier, sans changement de pente et composés de marches de taille identique. C'est un monte-escalier standard.
 
Aussi appelé monte-escalier tournant, le monte-escalier à courbes est destiné aux escaliers irréguliers ou dotés d'un ou plusieurs virages. Le rail peut s'installer sur la courbe extérieure ou intérieure des escaliers, selon les modèles. Ces monte-escaliers sont fabriqués sur-mesure.
 
On distingue également les monte-escaliers extérieurs des monte-escaliers intérieurs mais il existe des modèles mixtes suffisamment robustes et polyvalents pour être utilisés en intérieur comme en extérieur.
 
Combien coûte un monte-escalier ?
Le prix d'un monte-escalier est très variable d'un modèle à un autre ou d'une marque à une autre. Il existe en effet plusieurs marques de monte-escaliers, parmi lesquelles Otolift, une entreprise familiale historique fondée en 1891 qui produit des monte-escaliers néerlandais haut de gamme.
 
Le prix d'un monte-escalier dépend de différents facteurs liés aux contraintes d'installation et seul un devis individualisé peut indiquer le budget à prévoir. Cependant, un monte-escalier droit sera toujours moins onéreux qu'un monte-escalier à courbes, ce dernier étant toujours fabriqué sur-mesure.
 
Dans un souci d'économies, deux solutions peuvent être envisagées :
1. Le monte-escalier en location,
2. Le monte-escalier d'occasion de qualité.
 
Il en effet possible de louer un monte-escalier. Cela peut s'avérer intéressant selon sa durée d'utilisation. Au cours de la période de location, il est de plus possible de l'acheter si les besoins évoluent.
 
Pour des besoins permanents, acheter un monte-escalier d'occasion de qualité permet de réaliser des économies substantielles. Cette option est tout à fait envisageable si les escaliers destinés à accueillir le monte-escalier sont droits.
 
Autrement, les monte-escaliers à courbes étant fabriqués sur-mesure, seul le siège peut être réutilisé. Celui-ci se voit néanmoins pourvu d’un nouveau revêtement, qu'il est possible de personnaliser.
 
Enfin, selon conditions de ressources, il est possible de bénéficier d'aides de la part de différents organismes. L'installation d'un monte-escalier peut en effet être prise en charge par l'ANAH (Agence nationale de l’habitat) pour des travaux d’amélioration, par sa caisse de retraite complémentaire, ou encore par les collectivités territoriales. Des crédits d'impôts peuvent également être octroyés pour certaines dépenses liées à l'installation d'équipements pour les personnes âgées.
 
Quand faire installer un monte-escalier ?
La question de savoir à quel moment faire installer un monte-escalier chez soi est souvent délicate. Ce n'est pas une question d'âge. Deux personnes du même âge peuvent en effet avoir un état de santé très différent et donc des besoins très différents également.
 
L'installation d'un monte-escalier à la maison s'impose souvent à la suite d'un accident ou d'une intervention chirurgicale induisant une perte d'autonomie. Mais elle peut tout à fait être envisagée en anticipation, dans le cadre de travaux d'aménagement plus globaux dans une habitation.
 
Monter les escaliers : un marqueur d'autonomie
De même que la vitesse de la marche représente un indicateur clinique de l'espérance de vie en bonne santé de la personne âgée, la faculté de descendre et monter les escaliers constitue un marqueur permettant de mesurer l'autonomie de cette dernière. Les déplacements à l’intérieur du domicile font en effet partie des dix activités prises en compte par la Grille Aggir dans l’évaluation de l’autonomie de la personne âgée.
 
Monter et descendre les escaliers représente l'une des activités les plus difficiles de la vie quotidienne des personnes âgées. Elle est rendue difficile par différents problèmes de santé, tels que l'hypertension, l'arthrite, les symptômes dépressifs, la perte d’équilibre ou encore les anomalies de la démarche neurologique. En permettant à la personne âgée de continuer à prendre les escaliers, le monte-escalier à domicile représente le meilleur moyen de maintenir un bon niveau d’autonomie et donc de qualité de vie.
 
Les chutes d'escalier sont responsables de 10% des accidents mortels chez les seniors
Monter et descendre les escaliers représente en outre un grand risque d'accident pour les personnes âgées. On estime que les chutes dans les escaliers sont responsables de plus de 10% des accidents mortels chez les personnes âgées de 65 ans et plus. Le risque de chute se voit en effet accru par différents facteurs, tels que les traitements médicamenteux, la douleur chronique, ou encore l’incidence de plaies aux pieds. Là encore, le monte-escalier constitue la meilleure prévention à ces risques de chute.

​FAQ - questions fréquentes sur les monte-escaliers

Mes escaliers sont très étroits ; peut-on tout de même envisager l'installation d'un monte-escalier ?
Il existe des monte-escaliers très compacts, d'une largeur de 31 cm seulement une fois repliés, et dotés d'un rail extrêmement fin. De tels monte-escaliers s'adaptent aux escaliers les plus étroits, même en colimaçon. Les escaliers restent ainsi accessibles librement pour les autres habitants de la maison.
 
Je suis plutôt corpulent ; un monte-escalier pourrait-il supporter mon poids ?
Il existe des monte-escaliers très robustes dotés d'un double-rail pouvant supporter jusqu'à 150 kg. Réglables en hauteur et en largeur, ils s'adaptent à toutes les morphologies.
 
Mon monte-escalier s'intégrera-t-il bien à mon intérieur ?
Il est possible de choisir la matière et la couleur du revêtement du siège d'un monte-escalier (assise et dossier) afin qu'il corresponde à vos goûts et qu'il s'intègre au mieux à votre intérieur, qu'il soit de style contemporain ou plus classique.
 
Quelle est la durée de vie d'un monte-escalier ?
Les monte-escaliers sont conçus pour durer de nombreuses années. Le moteur et les rails sont d'ailleurs garantis à vie chez certains fabricants.
 
Peut-on installer soi-même son monte-escalier ?
Pour une utilisation sécurisée, les monte-escaliers sont installés par des professionnels. Le fabricant inclut la plupart du temps dans la vente l'installation du monte-escalier par ses propres techniciens qualifiés.
 
Mes petits-enfants sont souvent à la maison. Un monte-escalier présenterait-il un danger pour eux ?
La sécurité constitue un paramètre clef pour un monte-escalier, tant pour l'utilisateur que pour l'ensemble des membres du foyer. Les monte-escaliers disposent ainsi d'une clé de verrouillage qui empêche par exemple les enfants de pouvoir s'en servir seuls.
 
Comment réagit un monte-escalier en cas de panne d'électricité ?
Les monte-escaliers, bien que fonctionnant à l'électricité, sont pourvus d'une batterie. Celle-ci prend le relais en cas de coupure de courant brève ou prolongée.






Dans la même rubrique :
< >