Sommaire
Article publié le 05/06/2020 à 01:00 | Lu 2522 fois

Le fauteuil roulant des origines à nos jours




On peut imaginer que « demain », les personnes atteintes de certains handicaps pourront remarcher grâce aux exo-squelettes -ces aides ou extensions robotiques du corps humains- qui viennent nous assister lorsqu’on est trop faible ou paralysé...


Mais en la matière, nous n’en sommes encore qu’aux temps des prototypes, notamment au Japon où ces technologies se développent
 
Pour le moment, et malheureusement, les personnes qui sont atteintes d’un handicap de la marche, qu’ils soit permanent ou momentané, doivent avoir recours à l’utilisation d’un fauteuil-roulant -ou chaise roulante- pour se déplacer. En France, même si personne ne l’utilise, il faut savoir que son appellation officielle est « Véhicule pour Handicapé Physique » (VHP).
 
Pour l’anecdote, l’invention du fauteuil roulant ne date pas d’hier. En effet, cette « aide technique à la mobilité sur surface plane » remonterait au 6ème siècle en Chine. Au fil des siècles, bien évidemment, avec l’arrivée de nouvelles technologies et de nouveaux matériaux, la fauteuil roulant s’est perfectionné, s’est allégé, s’est motorisé, etc. Rien que sur le marché français, il existerait près de 500 références différentes !
 
De fait, de nos jours, le VHP est disponible en de nombreuses versions allant de 5 à 150 kg en fonction des matériaux et des équipements utilisés et des options présentes sur l’appareil : du simple fauteuil roulant d’hôpital à celui du joueur de basket en aluminium et carbone en passant par le modèle pliable, le tout-terrain ou encore, le tout électrique pour les personnes tétraplégiques (à ce titre, on se souvient de Stephen Hawkins installé dans son siège ultrasophistiqué)…
 
Il en existe bien évidemment, pour différents types de handicaps et d’utilisation. Dans ce contexte et compte-tenu des nombreuses références, il convient de bien se renseigner avant de se lancer dans l’achat d’un tel produit, qui reste relativement onéreux. A ce sujet, il faut savoir que de nos jours, la location d’un fauteuil roulant est tout à fait possible.  
 
Pour les personnes qui doivent utiliser un fauteuil roulant au quotidien, au-delà d’avoir un logement adapté, l’un des plus gros challenges auquel ils sont confrontés dès qu’ils sortent de chez eux est clairement le manque d’accessibilité de notre pays, ce, malgré les différents plans (notamment la loi pour l’égalité des droits du 11 février 2005) mis en place au fil des dernières années.
 
Il n’est pas rare par exemple, de voir encore certaines administrations qui restent inaccessibles aux fauteuils roulants… Si Paris et la France sont à la traîne dans ce domaine, les pays du nord de l’Europe, le Japon ou encore Singapour sont nettement plus en avance que nous…