Sommaire
Article publié le 26/11/2019 à 01:00 | Lu 634 fois

Le Rhum : spiritueux de fin d'année

Longtemps mal aimé, le rhum trainait derrière lui une réputation d’alcool pris sur le coin d’un zinc d’une banlieue mal famée. Aujourd’hui, grâce à une recherche de qualité, on assiste à un retour de ce spiritueux dans les meilleurs endroits. Qu’il s’agisse de bars branchés ou de cavistes réputés.


Grâce à ce renouveau, le rhum est désormais sur la troisième marche du podium derrière le whisky et le cognac. Près de 50 millions de bouteilles sont ainsi consommées en France. Et l’augmentation des ventes est en croissance régulière depuis désormais cinq ans.
 
Qu’il s’agisse des rhums français ou des rhums britanniques ou hispaniques cette nouvelle mode crée une émulation qui profite à la qualité et à la création de nouveaux produits.
 
La fin de l’année et les fêtes de Noël sont également propices à la mise en avant de cet alcool de canne à sucre. Les grogs, les laits de poule, les crêpes flambées, sont un prétexte de saison pour découvrir un alcool produit dans le monde entier.
 
Issu de la distillation de la canne à sucre ou bien de la mélasse, il est produit pratiquement dans toute la ceinture équatoriale du monde. Pour s’en rendre compte, il suffit de consulter les origines de la collection Plantation de la maison Ferrand qui ne propose pas moins de huit pays d’Amérique Centrale (Guatemala, Panama), d’Amérique du Sud (Peru) et des Antilles (Barbade, Jamaïque) dans une belle série de rhums à base de mélasse.

A cet égard, il convient de se souvenir que seuls les rhums produits dans les Antilles françaises et à la Réunion sont élaborés à partir du jus frais de canne à sucre et bénéficient d’une AOC. Il s’agit là du rhum agricole qui s’oppose aux rhums traditionnels hispaniques et britanniques conçu à partir de la mélasse (résultat de la distillation du sucre extrait de la cristallisation du jus de canne).
 
C’est dans cette catégorie des rhums agricoles que s’inscrivent les rhums Clément et Charrette, dans ce cas la canne à sucre est pressée pour extraire le jus. Produit à la Martinique, le rhum agricole Clément propose une collection de spiritueux qui peut satisfaire les barmen dans la confection de leurs cocktails tout comme les amateurs avec ces produits hauts de gamme.
 
On retiendra le VSOP de l’Habitation Clément qui bénéficie de l’AOC Martinique qui a quatre ans de fûts. Pour les mêmes raisons légales, la maison Charrette, installée sur l’ile de la Réunion depuis 1972 produit également des rhums agricoles. Une époque où le rhum venait encanailler un verre de Coca.
 
Dès 2000, Charrette s’oriente vers le développement de produits de qualité avec des rhums vieux et s’adresse à l’univers des bars à cocktails. Il faut attendre 2016 pour voir apparaître la collection Charrette Héritage qui intègre les premiers rhums arrangés. Régulièrement de nouvelles références sont proposées aux amateurs de ces recettes typiquement créoles.
 
Pour cette fin d’année, c’est un Arrangé Banane qui arrive en rayon. Avec ce rhum festif ce sont des souvenirs d’enfance qui remontent à la surface, celui d’un goûter à la banane écrasée soupoudrée de sucre cristal qui croque sous la dent. Là, il est mis en avant par l’intensité du parfum d’un rhum agricole.
          
Dans la catégorie des rhums de mélasse, nous avons retenu quelques produits venus du monde entier qui expriment la diversité de la production de ce spiritueux. Des Philippines, c’est le Don Papa n°7 qui a retenu notre attention.
 
Nouveau dans la gamme, parfumé, rond il conviendra parfaitement à la réalisation de cocktails et déjà de nombreux barmen l’ont déjà adopté. Il fait partie d’une gamme de six rhums où l’on trouve notamment le Don Papa Sevillana qui séduira tous les amateurs de spiritueux. Elégant et délicat, il sera parfait avec un cigare de la Havane.
 
Revenons vers les Antilles et la région de l’Amérique centrale avec un rhum de Porto Rico élaboré par la maison Bacardi. Maison importante du monde des spiritueux, Bacardi sait proposer des flacons de qualité comme ce Gran Reserva Diez de 10 ans d’âge. Un rhum élevé en fûts de chêne blanc qui lui donne ce goût si caractéristique. Une richesse en bouche particulièrement gourmande.
 
Autre label qui vise le haut de gamme, le rhum Zaca présente sous cette marque des rhums provenant de Panama, de Maurice, de Trinidad ainsi qu’une édition limitée single cask vieillie 12 ans en fûts de Zinfandel, le El Salvador. Tous ces rhums ont un minimum de 7 ans d’âge voir 15 ans pour le Panama.
 
Produits à partir d’une distillation de mélasse, ils se distinguent par une approche sucrée de fruits confits. On retiendra le Maurice qui est un assemblage de mélasse et de rhum agricole de trois millésimes conservés en fûts de chênes neufs français et US.
 
Nous terminerons avec un rhum de Colombie, La Hechicera qui s’accommodera parfaitement de toutes les recettes de fin d’année. Son côté gourmand et vanillé est idéal pour les pâtisseries.
 
Joël Chassaing-Cuvillier





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Décembre 2019 - 01:00 Mes chaussettes rouges : l'élégance à vos pieds !

Jeudi 12 Décembre 2019 - 01:00 Vins : de beaux flacons pour Noël