Sommaire
Article publié le 11/02/2021 à 01:00 | Lu 2495 fois

La vaccination anti-Covid 19 va prochainement démarrer dans les pharmacies




Une bonne nouvelle dans la lutte contre la Covid ! En effet, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a annoncé le 1er février 2021 que les pharmaciens pourront administrer le vaccin d'AstraZeneca vers le 20 février prochain.


La vaccination contre la Covid-19 en officine débutera donc vers le 20 février en officine avec l’arrivée du vaccin Astrazeneca -nommé AZD1222- en France. Les pharmaciens seront alors habilités à effectuer les injections eux-mêmes (les mêmes qui sont habilités à vacciner contre la grippe).
 
Précisons cependant que les premiers arrivages seront réservés au personnel hospitalier. Par ailleurs, pour le moment, ce vaccin est destiné aux personnes âgées de moins de 65 ans car les données chez ces individus ne sont pas encore assez robustes.
 
Soulignons que cette mesure est rendue possible compte-tenu des conditions de conservation du vaccin qui s’avèrent beaucoup plus simples que les deux autres vaccins actuellement sur le marché français (le Pfizer-BioNTech et le Moderna qui ont des nécessités de conservation plus compliqués).
 
Les modalités de stockage et de conservation du vaccin AZD1222 (au réfrigérateur, jusqu’à 6 mois avant ouverture du flacon et 48h après la première injection prélevée) facilitent sa distribution par les grossistes-répartiteurs et son utilisation en ambulatoire.
 
Le vaccin Covid-19 Vaccine AstraZeneca a obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle, en Europe le 29 janvier 2021. Il s’agit du troisième vaccin indiqué au sein de l’Union européenne pour l'immunisation active afin de prévenir la Covid-19.
 
Son efficacité est estimée à 62%, son profil de tolérance est satisfaisant et ses modalités de conservation vont faciliter son déploiement sur le territoire.
 
La HAS précise qu’un espacement de 9 à 12 semaines entre les deux doses du vaccin AZD1222 est recommandé. Dans tous les cas, l’administration de la deuxième dose du vaccin reste absolument nécessaire. La première et la seconde dose doivent provenir d’un même vaccin.